Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/11/2016

Bruno de La Rocque continue ses mensonges calomnieux et ses révisions de l’histoire


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg

C’est ici.



Mais le « proprement dégueulasse », c’est bien lui, exemple quand il dit :
« j'ai eu le malheur (…) de stigmatiser un commentaire de vous concernant la mère d'Abou »

il oublie de préciser que ledit commentaire, le mis en cause JMA alias j.michel alias le contrariant lui a demandé maintes et maintes fois la teneur de ce commentaire, question à laquelle Bruno de La Rocque n’a jamais pu répondre pour la bonne et simple raison que ce commentaire n’a jamais existé que dans l’imagination (assez fertile quand il s’agit d’inventer des propos de JMA qui n’ont jamais été tenus, et autres ragots) de Bruno de La Rocque.

Note explicative ici :
"Où l’on voit Bruno de La Rocque insulter un fils de métèque juif"

 

Et sur les nouvelles censures du droit de réponse par BdLR de celui qu’il met calomnieusement en cause, les commentaires censurés sont au développement au studio photo(*).

En attendant et en rappel, sur une page Facebook, Bruno de La Rocque se présente ainsi :

sosie-de-joanny-albrecht-a-le-barp-facebook-presentation-bruno-de-la-rocque.jpg



mais il reconnait (c’est rare et même tout à fait exceptionnel) que sur ce coup là, il fut à la fois con et faussaire :

helene-van-camp-et-bruno-de-la-rocque-en-promo.jpg



 
 

Pour en savoir plus…

 
 

(*) sur les 5 commentaires suivants, 4 furent censurés par Bruno de La Rocque.
Vous avez donc lu 1984 bien avant moi, effectivement il y a si longtemps que vous avez oublié la fonction essentielle du four du Minitrue.

La ferme des animaux ? vous n’avez sans doute pas lu le blog de la résistance en exil, le blog de la nobserverie : la nobserverie ou ménagerie des blogueurs de NouvelObs.com est fortement inspiré de l’observation des animaux de la ferme des animaux.

Et pour la bonne compréhension des malentendants, le concept d’osmose inverse est directement tiré de cette histoire de cochons, une adaptation de ce qui se passe notamment à la fin de l’histoire.


« je ne "censure" pas » dites-vous. mais alors, où sont passés ces commentaires s’ils n’ont pas été censurés ? :
http://lenobservateur.files.wordpress.com/2016/11/bruno-d...


« c'est presque pathétique » dites-vous : de quoi ? d’attendre des réponses à mes questions, des réponses qui ne viennent jamais ?

« Votre mémoire sélective vous fait omettre que nous avons échangé à ce sujet il y a quelques mois sur Léognan. » dites-vous. Mais justement c’est bien parce que je ne me fie pas à ma mémoire que je fais des fiches, pour le devoir de mémoire, et rectifier les révisions de l’histoire dont le mécanisme est justement décrit dans 1984.

Et puisque vous évoquez un collègue et ami de mon père, c’est sans doute parce que vous le connaissez ou avez entendu parlé de lui. Alors… une petite anecdote moqueuse sur l’ancien maire de Riom, cela nous distrairait.





28/10/2016

Ploucs ou sans dents face à l’invasion nétinique


tribunus-cohortis-du-caquedrolistan.jpg
Quelques cendres d’un autodafé : "La fainéantitude - humour"

Interlude du peuple, par le peuple et pour le peuple.



« propos mal rapportés et sortis de leur contexte » dit-on chez les Sarkozystes. Cela me rappelle la défense de Bruno de La Rocque quand pris le doigt dans la confiture on le cite pour démontrer ses turpitudes et autres infamies, comme expliqué ici par exemple : "Quand Bruno de La Rocque se pantalonne dans son mensonge".

« point sensible » donc, comme il est dit dans un article de L’Obs. Tellement sensible que ces idiots de Netino censurent ce commentaire (deux fois, la première pour "agression" et la deuxième fois pour "insulte" :
« Sarkozy aime ses ploucs, Hollande aime ses sans-dents. Heureux donc sont les ploucs sans dent. »


c’était sous cet article :

"Le plouc et le bouc"

 
 

Et pour mémoire de l’abêtitude des censeurs avec qui quelques sbires de Bruno de La Rocque collaborent :

"Les Netino-boys ne connaissent pas l’ukrainien"

 

Pour les commentaires, c’est ici.


15/07/2015

Révision de l’histoire, signée La Rocque


L’artifice est toujours le même : Bruno de La Rocque expose sa version révisionnée de l’histoire. Le "contrariant" et traqueur de révisionnisme le contredit avec documents à l’appui. Parfois le dialogue s’instaure, parfois Bruno de La Rocque ferme la porte à tout droit de réponse, mais dialogue ou pas dès que Bruno de La Rocque se trouve à court d’arguments face aux évidences, il efface tout et commence à injurier le contrariant.

Illustration : deux articles sur un des blogs de Bruno de La Rocque dans lesquels il cherchait à motiver (sans produire aucune justification) ses insultes envers j.michel, des articles qu’il a ensuite supprimés de son blog et dont voici la copie  :

"Lui, encore lui, le censuré qui poursuit le vénéré"

"Mais qui est le dindon ?"

 

Et une des suites, sur un autre des blogs de Bruno de La Rocque :

caquedrole-triste-sire-ou-malade-mental.jpg