Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2017

Bruno de La Rocque et Sylvain Saïd s’entraident dans la révision de leur histoire



syl20-chez-caquedrole.jpg



Sylvain Saïd alias inKulte (notamment) c’est le débile violent qui s’amène à chaque fois qu’un article ou un commentaire critique sur Bruno de La Rocque apparaît sur les blogs de L’Obs, d’où son sobriquet de sbire de BdLR, ou le titre de meilleur soudard des barbouzes de La Rocque.

Selon les méthodes de défense également utilisées par François Fillon — la meilleure défense d’un présumé délinquant consiste à nier les faits même contre toute évidence, puis attaquer — sans doute enseignées par les mêmes professeurs dans le même type d’école, Bruno de La Rocque et Sylvain Saïd refont l’histoire et l’exposent sur leurs pages Facebook.

Photo de l’article de Bruno de La Rocque sur sa page Facebook :

bruno-de-la-rocque-calomnies-sur-sa-page-facebook.jpg



et les trois photos annexées à cet article :


bruno-de-la-rocque-calomnies-sur-sa-page-facebook-a1.jpg



bruno-de-la-rocque-calomnies-sur-sa-page-facebook-a2.jpg



bruno-de-la-rocque-calomnies-sur-sa-page-facebook-a3.jpg



 
 

mais bien sûr aucune connivence entre Bruno de La Rocque et Sylvain Saïd, comme d’ailleurs avec les autres témoins de complaisance de ce sieur ayant l’honneur de sa famille en bandoulière.

 
 

À lire aussi :

"Gonflé comme un pontificateur vénéré"

"Bruno de La Rocque a certainement des valeurs, mais lesquelles ?"

 
 

et pour l’interlude détente, et anti-dindon, du Canard déchaîné de la Rocquaille :

"Un ridicule qui a abusé de la farce d’un dindon et qui n’en bande plus"


06/01/2016

Le sens des mots (suite) quand Bruno de La Rocque devient soupe au lait


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg

suite de "Le sens des mots, dans le dictionnaire du vénéré".



Après l’abjection, voici la photo d’un article du blog de l’homme qui se dit « un type bien » :

caquedrole-triste-sire-ou-malade-mental.jpg



daté du 06/11/2010, c'est-à-dire 43 jours après avoir traité j.michel d’abjection,

et en réponse aux demandes insistantes du même j.michel de justification de ce qualificatif gentillé (du gentil homme à un vilain),

titré « Triste sire… ou malade mental ? »,

il commence ainsi : « Le sieur j.michel continue son petit jeu à la con, sans envergure, ce qui est rassurant. Lu et copié à l'instant sur le wordpress où il laisse certains de ses vomis : ».

Car pour cet bip bip mais "type bien", demander des explications sur les injures que ledit bip bip mais "type bien" a proférées, ce n’est que « vomis ».

Mais bien sûr Bruno de La Rocque affirmera en mettant son honneur (qui à mon avis ne vaudrait pas grand-chose au clou, chez ma tante) en jeu qu’insulter n’appartient pas à ses valeurs (lesquelles valeurs, je vous laisse deviner).

Alors on comprend mieux la nouvelle obsession de Bruno de La Rocque depuis cette époque, celle de faire taire le contrariant qui lui rappelle sa vérité et ses zones d’ombre qui ne sont vraiment pas ragoûtantes pour reprendre le titre d’un article sur ce qu’on trouve dans le canal Saint-Martin vidé pour nettoyage.

"Triste sire (première partie) ou malade mental (seconde partie), par Bruno de La Rocque"