Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/07/2017

Le coup fourré de Netanyahou


« Le Premier ministre compte faire avaliser par les Américains puis par les Israéliens, à la faveur d’élections anticipées, un plan qui ne concéderait aux Palestiniens que 40% des territoires occupés, en rupture avec les accords d’Oslo »
De notre envoyé spéciale en Israël, Josette Alia



Photo de Nackstrand-AFP « Benyamin Netanyahou. « Bibi » raisonne en circuit fermé, sans se soucier des réactions de ses partenaires-adversaires palestiniens qui jouent leur survie nationale. »

Photo de Alan-AFP « Militaires israéliens après la destruction d’un village palestinien près d’Hébron l’été dernier. Pour Arafat, si les pourparlers de Washington échouent, tout peut arriver, y compris une reprise de l’Intifada. »

Un article publié dans le Nouvel Obs n°1733 du 22 janvier 1998.

Réflexion prémonitoire de Josette Alia : « Il [Benyamin Netanyahou] reste au pouvoir pour des années, ce qui est, semble-t-il, son souci principal »

20 ans après, il est toujours au pouvoir, et son souci principal est toujours de rester au pouvoir.

Autre extrait :
« Ils [les Israéliens] n’ont toujours pas confiance dans les Arabes, surtout les juifs d’origine marocaine, qui assurent : « Nous avons vécu en milieu musulman. Nous on les connaît, ce n’est pas le cas des ashkénazes européens, qui ne comprennent rien à la mentalité orientale. » »


et aussi :
« Shimon Peres : « Il y a toujours eu une droite et une gauche en Israël, et chacune a toujours essayé d’avoir le soutien des religieux pour se faire élire. En conséquence, les religieux sont devenus de plus en plus fort… et de plus en plus extrémistes. Si nous ne changeons pas nos structures politiques, nous allons continuer à courir derrière eux et nous allons tous devenir leurs victimes. » »


une sorte de plaidoyer contre les élections législatives au scrutin proportionnel.


25/12/2016

Que peut-on contre un droit divin ?


— N.B. Article censuré sur le site des blogs de L’Obs la veille de Noël, jour anniversaire de l’arrivée du Messie, mais aussi de Hanouka. —



Puisque Dieu est au dessus des hommes, ce que dit Dieu doit être respecté et ce qu’ordonne Dieu doit être exécuté.

Dieu a donné à Israël le droit de coloniser les terres de son voisin. alors ce que peut bien dire ou décider l’ONU sur le sujet est totalement inopérant.

"L'ONU adopte une résolution réclamant l'arrêt des colonies israéliennes"


22/11/2016

L’establishment juif conseiller de l'anti-establishment Donald Trump

— N.B. : billet censuré sur le site des blogs de L'Obs. —



"Qui sont les conseillers Juifs de Donald Trump ? et quels seront leurs rôles au sein de la future administration"

Boris-Epshteyn.jpg
Parmi eux,

Boris Epshteyn

Epshteyn, 34 ans, est un stratège politique et ardent défenseur de Trump, il est apparu comme le remplaçant du président élu dans de nombreuses émissions de télévision plus d’une centaine de fois, a rapporté le New York Times.

Banquier d’affaires new-yorkais, Epshteyn a travaillé comme adjoint à la communication pour la campagne présidentielle du sénateur John McCain en 2008, concentrant ses efforts sur sa rivale Sarah Palin et dont Trump envisagerait d’attribuer le poste de Secrétaire de l’Intérieur. Ephsteyn, d’origine russe, a émigré aux États-Unis en 1993. En tant que russophone, il pourrait être un atout pour Trump dans ses relations avec la Russie. Trump a en effet manifesté son intention d’améliorer les liens avec le président Vladimir Poutine.

Les animateurs de télévision le décrivent comme « très combattant » voir « abrasif », et en 2014, Epshteyn a été inculpé pour délit d’agression après avoir été impliqué dans une bagarre dans un bar mais les charges ont été abandonnées après qu’il a accepté d’être suivi et d’accomplir des travaux d’intérêt général.