Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/05/2017

Délation à Le Barp, un collabo à la manœuvre


Une information trouvée sur les réseaux sociaux : dénonciation anonyme par un des corbeaux de Le Barp :

dc3a9lation-anonyme-c3a0-le-barp.jpg



 

Mais pour les connaisseurs, cette dénonciation est-elle vraiment anonyme ?

Voir :

"Bruno de La Rocque et Sylvain Saïd s’entraident dans la révision de leur histoire"

syl20-chez-caquedrole.jpg




06/02/2017

Bruno de La Rocque a vu Les Damnés de Luchino Visconti


martin_von_essenbeck.jpg
Le commentaire de Bruno de La Rocque sur le personnage de Martin Von Essenbeck :



 

bdlr-sur-martin-von-essenbeck-les-damnes.jpg




18/12/2016

Vocabulaire et pensées rocquailleuses


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg

On lui dit Aloïs, il pense Brunner.

On lui dit veuve, il pense poignée.

Mais où donc a-t-il sa propre tête, le vénéré contemplatif BdLR ?



Plus important est la relation avec l’histoire, avec son histoire. Et Bruno de La Rocque nous a déjà montré à plusieurs reprises que la vérité sur son histoire lui faisait peur, qu’il avait du mal à l’affronter de face (personnalité clivée), d’où son action pour faire censurer celui qui le contrarie sur ce sujet.

Pourquoi y revenir ? Tout simplement parce que l’actuel premier du top des blogs de L’Obs, appartenant à l’alliance PACA-landaise, écrit ceci sur son blog concernant le contrariant (c.-à-d. l’auteur de ces lignes) :
« Comme il [BL (alias caquedrole)] n'autorise pas les commentaires du fait qu'un troll, assassin lui aussi, lui pourrit la vie depuis des années, en raison d'une rancune inextinguible, … »


saillie à laquelle le mis en cause a répondu ceci (droit de réponse censuré sur son blog) :
« « un troll, assassin lui aussi, lui pourrit la vie depuis des années, en raison d'une rancune inextinguible »
ben oui, c’est quoi qui vous dérange ? le rappel de certaines vérités ? »



 
 

Si les expressions sensuelles qu’affectionne Bruno de La Rocque en bon politique pour ne pas répondre aux questions qu’on lui pose et qui le fâchent, vous pouvez lire par exemple ceci :

"On a les RTT qu'on peut, ou les plaisirs solitaires au clavier..."

C’est sa méthode, c’est ainsi qu’il essaie de noyer celui qui révèle quelques unes de ses turpitudes.