Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2017

L’appel d’air des autoroutes, par Bruno de La Rocque


A63 camion Cestas-1000.jpg



Les autoroutes autour de Bordeaux, une explication de Bruno de La Rocque, ancien président du conseil scientifique et culturel du parc naturel régional des Landes de Gascogne.

A63 camion Lugos-1000.jpg



A63.jpg
« Il y a maintenant une dizaine d'années, je déjeunais avec un groupe d'amoureux des paysages, de la nature, des Landes de Gascogne (nous étions dans un centre d'éducation à l'environnement du Parc naturel régional). La conversation est venue sur les bouchons et l'engorgement de l'A630, rocade de Bordeaux, et les transferts de poids lourds nord de l'Europe et Gde Bretagne Péninsule ibérique et Maroc. À l'époque, une hypothèse (ébauche d'épure de projet) du département concernant un "grand contournement de l'agglomération bordelaise" par l'ouest et le sud avec jonctions A63 et A 62 était discutée (depuis on a eu d'autres hypothèses par l'est, entre autres un système de "bâtons" partant de l'A10 et croisant l'A89, l'A62 et l'A63 proposé par Alain Juppé). J'ai eu le malheur de dire "pourquoi pas ? il faudra bien y venir car la situation actuelle est accidentogène, archi-polluante et entraîne des pertes coûteuses de temps". Rappel c'était il y a dix ans ; alors imaginez depuis... Bref, je me suis fait rembarrer par des potes écolos au motif que créer une décharge de circulation créerait un tel "appel d'air" que la circulation serait pire. J'ai eu beau dire "mais la circulation proprement bordelaise restera sur la rocade enfin désengorgée ; un contournement routier en France ne modifiera pas les intentions de trafic des sociétés de transport de moult pays concernés"... Las ! J'avais sacrifié au "tout camion" et à la sale bagnole.

Évidemment, cet exemple vient montrer l'erreur de la suppression de la collecte de la redevance de transit poids lourds dite "taxe carbone" (d'autant plus coûteuse que le contrat signé avec Ecomouv sous le quinquennat précédent était mal ficelé, en fait "léonin" en faveur du consortium)... »

Écrit par : BL 23h43 - lundi 27 février 2017




A63 sortie 23 Le Barp-450.jpg




17/11/2016

La parité selon l’autre Niquolas


Quand Hulot fait la fête, les femmes ne sont pas invitées :

nicolas-hulot-impose-sa-paritc3a9-c3a0-la-cop22.jpg



Qu’en dit Ségolène Royal ?

 
 

News : Nicolas Hulot a demandé audience à Donald Trump pour plaider les COP age.


03/11/2016

A part le beauf athéophobe, qui mange encore de sa salade ?


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg
Depuis quelques jours le blog de Bruno de La Rocque est de retour dans les blogs les plus lus de l’Obs anciennement le Nouvel Observateur.



« il m'a indiqué qu'il allait installer sa canonnade sur le site (les pratiques fachos ne lui répugnent toujours pas). »

Bruno de La Rocque censure sur son blog et la publication ailleurs de ce qu’il a censuré est « pratiques fachos ».

Les pesticides, quand un expert(*) parle, les non-experts doivent se taire, sous peine d’être censurés. C’est la loi sur le blog de Bruno de La Rocque.

C’est par application de cette loi que Bruno de La Rocque censure sous son article les commentaires suivants (notamment, car les autres ont été censurés avant qu’une photo ne puisse être prise) de son contrariant :

bruno-de-la-rocque-censure-pesticides-reportage-arte.jpg



le motif de la censure ? Ce ne sont que calomnies explique Bruno de La Rocque. Ah bon !

Peut-être le dernier sur Séralini ? car les calomnies sur les travaux de Gilles-Eric Séralini, Bruno de La Rocque n’en a pas été avare (G-E Séralini à la solde d’Auchan et de Carrefour, notamment).

Pour en savoir plus…

 

N.B. : de nombreux article sur Gilles-Eric Séralini avaient été publiés sur le blog lafaineantitude.blogs.nouvelobs.com, blog envoyé à l’autodafé sous la pression de Bruno de La Rocque et de ses sbires.

 
 

(*) "l’expert reconnu qui ne voulait pas être connu"
Parcours résumé par lui-même (Linkedin) : Secrétaire Comité départemental du développement agricole du Cantal. Ingénieur service protection des Végétaux.à Bordeaux-Cenon. Responsable Avertissements Agricoles Aquitaine. Expert céréales et maïs SdQPV/Dir.Générale de l'Alimentation (1982-93). Expert Vigne (1994-2000) en poste bugétaire DRAAF Aquitaine (Adjt au Chef de Service).
Pour en savoir plus…

 

Pour les commentaires, c’est ici.