Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/09/2016

Bruno de La Rocque censuré ? Nouvelle accusation sur invention


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg
N.B. : L’intervention de la censure contre les critiques de ses écrits sur les blogs du Nouvel Observateur, Bruno de La Rocque l’a demandée et obtenue : Netino aussi appelé la PAF du Rocquaillistan est arrivé.

Netino est le sous-traitant délocalisé de la "modération" de L’Obs.
Pour en savoir plus…




Le contrariant (c’est aussi moi, JMA) lui fait de la publicité loin du site de L’Obs occupé par une 5ème colonne,

dans la gazette des potins landais :

"Chômage et migrants"

avec affichage de son article, photo ici,

une publicité qui a par ailleurs été reprise sur une page Facebook spéciale région :

"Bruno de La Rocque nous invite à manifester place Pey Berland à Bordeaux cet après-midi."

Le contrariant l’a aussi aidé à être propulsé dans "les plus lus" des blogs de L’Obs,

et pourtant BdLR accuse, là sur son blog :

"sortiedequiescence.blogs.nouvelobs.com/media/01/00/142836..."

« Le protégé du site et de la modo, aux multiples blogs de dézinguage des autres », périphrase désignant le contrariant, de « s’acharne[r] à faire censurer cette courte note »,

la note justement dont le contrariant fait la promotion.

Alors oui, faut être vraiment bête pour faire censurer un texte dont on fait, par ailleurs, la promotion !

mais ça, un malentendant ne peut le comprendre !

Et c'est ainsi, par de telles inventions, que Bruno de La Rocque se plaint que le contrariant chercherait à le ridiculiser. Mais il n’a pas besoin du contrariant, il est suffisamment compétent pour se rendre ridicule tout seul.

 
 

N.B. que oui, je dézingue les fachos et autre potes de Bruno de La Rocque, oui je dézingue par exemple Civitas qui me vaut actuellement les foudres de la modération complice de tous les fanatiques qu’il est interdit de combattre sur le site de L’Obs envahi et occupé par des modérateurs venus de l’étranger bénéficiant de la collaboration efficace de certains lobbyistes.

Voilà le fond du problème de Bruno de La Rocque, il ne peut argumenter sérieusement contre les documents que j’expose sur ses turpitudes, alors il invente n’importe quoi comme un gamin pris les doigts dans le pot de confiture.

Un point d’accord cependant, oui, la modération que Bruno de La Rocque a appelé de ses vœux et obtenue sur le site de L’Obs est « bête ».

et pour en savoir plus… sur cette bêtise

 
 

et pour l’anecdote, sous l’article "BdLR à la recherche de ses sbires", ce commentaire censuré sur les blogs de L’Obs pour le motif "agression" :
« BdLR nous le rappelle dans un commentaire à son pote d’osmose à 19h32 le jeudi 22 septembre 2016 :

« Hub, suis allé chez toi chercher mes sbiroutes, pardon : mes sbires, biloute ! Même qu'y a un blog qui le répète. »

en réponse à

« c'est aussi l'anniversaire de Ségo aujourd'hui..la jeunette fête ses 63 berges ! » »




06/05/2016

Bruno de La Rocque s’explique sur les OGM

— Avertissement : article jugé calomnieux par Bruno de La Rocque publié le 03/04/2014 sur un blog du Nouvel Observateur qu’il a fait censurer. —


Monsanto et Bruno de La Rocque vs Gilles-Eric Séralini

Où l’on voit Bruno de La Rocque faire de la publicité pour son blog, chez Guillaume Malaurie :

bruno-de-la-rocque-ogm-sc3a9ralini-malaurie.jpg



 

Et de toute son autorité d’expert en tant qu’ancien haut-fonctionnaire de l’agriculture, il décrédibilise l’étude de Gilles-Eric Séralini en collant son nom aux financeurs de l’étude qu’il appelle les « travaux Séralini-Auchan-Carrefour » en précisant que « ces derniers faisant là un lobbying qui sert leur démarche commerciale "garanti sans OGM" ».

en commentaire à un article sur Gilles-Eric Séralini :
"Etude de Séralini sur les OGM : quand va-t-on retrouver la déontologie scientifique ?"

« Votre réaction, reçue par courriel, m'a d'abord un peu désarçonné. Et puis j'ai réalisé que vous ne pouviez savoir qu'ailleurs, sous pseudo, je m'exprime de façon critique vis à vis d'une part du buzz créé par un titre de Une et de dossier du Nouvel Obs qui est réducteur, voire racoleur, et généralise à l'ensemble des PGM alimentaires (des OGM pour le grand public) les conclusions d'une expérimentation ne concernant que le NK 603 ; et d'autre part de façon assez critique, ou distanciée, vis à vis des travaux du Criigen-labo caennais de Séralini-Auchan-Carrefour (ces derniers faisant là un lobbying qui sert leur démarche commerciale "garanti sans OGM"). »


bruno-de-la-rocque-ogm-sc3a9ralini.jpg



 

4 commentaires anti-Séralini de Bruno de La Rocque sont disponibles à cette adresse :
"Bruno DE LA ROCQUE - Vieux compagnon Nouvel Observa"

 

Sur le même sujet :
"L’abonné des pesticides"
"Glasnost chez Monsanto ?"
"Caquedrole gagne contre Gilles-Eric Séralini"
"Le buzz retombe, il est content, les OGM s’en sortent sans égratignure"
"OGM, le précédent Martine Aubry"

 

ou quand l’"expert" Bruno de La Rocque ne supporte pas la critique — il a fait "blacklister" sur le Nouvel Observateur un blogueur qui lui apportait la contradiction, cf. le N.B. au pied de cet article —
"Il tronque donc je tronque"
"Le pro-OGM et le contrariant, malveillant et harcelant "
"OGM, Caquedrole réécrit l’histoire, comme d’hab"
"Crime de lèse-pyroman ou blasphème ?"

 

Pour en savoir plus… sur Bruno de La Rocque
Pour en savoir plus… sur Gilles-Eric Séralini
Pour en savoir plus… sur les OGM

 

N.B. : BL alias Caquedrole a fait censurer sur les blogs du Nouvel Observateur toutes les notes critiquant ses articles et commentaires concernant les OGM. Sans doute pour créer un bon environnement pour ce qu’il appelle « un vrai débat citoyen et une information objective du grand public ».

 

Pour les commentaires, c’est ici.


01/03/2016

Bruno de La Rocque détracte, puis dénonce et fait éliminer son contrariant


La détraction de Bruno de La Rocque :

bdlr-plus-encore-que-le-dindon-tu-meurs.jpg



La réponse du détracté :

bdlr-delation-dernier-article-quille-16.jpg



Bruno de La Rocque ou un de ses sbires dénonce cette réponse et fait éliminer du site du Nouvel Observateur le blog ayant publié ladite réponse. Le blog lobsnestpascharlie16.blogs.nouvelobs.com a été fermé immédiatement après la visite de moderatus.netino, le surveillant modérateur du site de L’Obs, à 11h16 le 1er mars 2016. Une visite qui ne peut avoir été provoquée que par une délation.

Mais... ce n'est pas la première fois : les autodafés organisés par les anti-Charlie du Nouvel Obs dont Bruno de La Rocque nie être le commanditaire.

 

Pour en savoir plus…

 

Le dernier article du blog censuré a été republié à cette adresse :
"Un ridicule qui a abusé de la farce d’un dindon et qui n’en bande plus"

 

Pour les commentaires, c’est ici.