Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/08/2017

Ne pas confondre antisionisme et antisémitisme, selon un des sbires de La Rocque


 

sylvain-said-et-nomadius-sur-simone-veil.jpg


 


Au sujet de l’ami d’une amie de Bruno de La Rocque connus sur les blogs du Nouvel Obs sous les pseudos respectifs de Nomadius et d’Aquatinte, voici ce qu’en dit un certain Alain Alain connu pour enfiler différentes cagoules dont celle de barbouze des Compagnons de La Rocque(*) :

sylvain-said-alias-alain-alain-nouveau-fan-victor-yoloiste.jpg



c’est de Mohamed Abdelli alias Nomadius que Sylvain Saïd alias Alain Alain nous parle dans cette publication sur son compte Facebook.

Voici donc quelques exemples d’antisionisme qu’il ne faut pas confondre avec de l’antisémitisme :

sur la lutte du Hamas :

 




 


 

et aussi :

 




 

extrait des commentaires, en réponse à : « Le sionisme est une malédiction et l'incarnation du diable ! », Mohamed Abdelli : « Ils ont rongé et corrompu toutes les valeurs de ce monde .... »

 

www.facebook.com/mohamed.abdelli.10/posts/1388730027872934

extrait : « Les merdiques sionistes, sinistrés et réfugiés socio-economiques détestés et expulsés d'Europe, puis déportés en Palestine pour caser cette lie de l'humanité. »

 

www.facebook.com/mohamed.abdelli.10/posts/1390219591057311

 

www.facebook.com/mohamed.abdelli.10/posts/1389141131165157
 


et même un peu de complotisme avec les « attentats fabriqués du 11 septembre 2001 » :

 




 



 
 

sur la lutte des anti-IVG :

 




 


 

et aussi :

 




 


 

sylvain-said-alias-alain-alain-antisemitisme-et-antisionisme.jpg

Nous sommes toujours selon Sylvain Saïd dans un simple antisionisme tout à fait légitime :


 


 
 

(*) dont la débilité n’est plus à démontrer, et surnommé pour cela le “fada de Montpied”


31/05/2017

C’est fou, mais sur le blog de résistance à la colonisation musulmane…


Où l’on voit la haine qui s’exprime en commentaires sous l’article de Causeur :

"Antisémitisme en banlieue: Arte censure un documentaire"

— sur la censure sur ARTE : "ARTE déprogramme un film sur Jénine" —

— diffusé sur ARTE, un reportage sur l’antisémitisme aux États-Unis :  —

 




 


 

C’est fou, mais sur le blog de résistance à la colonisation musulmane et de soutien à la colonisation juive [sur le site de L’Obs], ils sont assez extrémistes mais on y trouve parfois de belles choses, comme celle-ci :

"Le jour où on m'a dit "T'écoutes Goldman? T'es fou, il est juif""

Pourquoi Dieu interdit-il la musique ? extrait :
« Dieu, si vous m'interdisez quelque chose qui me fait du bien, c'est que soit vous n'existez pas, soit vous êtes mauvais et vous n'êtes pas le bon Dieu...
soit vous n'avez jamais dit ce genre de chose et ce n'est pas vrai... »



 
 

N.B. : Sur mes vieux blogs envoyés à l’autodafé il y avait quelques articles sur l’éducation musulmane orientée anti-mécréants en général et anti-juifs en particulier, une éducation essentiellement assurée par les mères. Mais ils furent emportés par une vague, non pas la vague islamophile, mais la vague athéophobe, une vague grossie par les interventions de l’anonyme directeur de conscience de Bruno de La Rocque.


09/01/2017

« banalisait ce qu'ont vécu les juifs à partir de 1933 et, en France, durant 39-45 »


croix_de_feu_kkk.jpg
Polémique Peillon, citation de Bruno de La Rocque sur les blogs de L’Obs :
« Sur le juifs (et -au départ- les musulmans), il est clair que le propos avait de quoi choquer, était historiquement faux et banalisait ce qu'ont vécu les juifs à partir de 1933 et, en France, durant 39-45. »




La gonflitude de Bruno de La Rocque, le vénéré distributeur d’abjection : en France ce ne serait que pendant les années sombres 39-45 (pourquoi 45 et pas 44 ?) que les juifs auraient été stigmatisés. Bruno de La Rocque négationne donc par omission totalement les attaques subies en France pendant les années 30, par les partis fascistes et aussi par le plus grand parti de France de l’époque : le PSF.

 
 

N.B. : la bonne référence n’est pas l’élimination des juifs par les nazis, mais le rejet des réfugiés juifs acté dans les conclusions de la Conférence d’Évian de 1938, et les discours stigmatisant du colonel de La Rocque Président du P.S.F., le Parti Social Français qui était le plus grand parti de France dans les années 30.

 

Sur le même sujet :
"Le tri des juifs dans les années 30, il y avait les bons et il y avait les mauvais"