Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2015

Financement des retraites


Maintenir le montant des retraites sans augmenter les cotisations. La solution de Bruno de La Rocque, présentée sur son blog du Nouvel Observateur, au nom du courant "gauche-piscine" du PS barpais.

Tableau de synthèse :

caquedrole_financement_retraite.jpg



Un projet pour vieux égoïstes, mais évitez de dire que ce n’est qu’enfumage, car touché à un point sensible BdLR se transforme alors en soupe au lait, en devient malentendant et la bande à Brunnot intervient alors pour vous faire expulser de la salle du meeting.

"Retraite : comment faire payer les riches"

 

Pour en savoir plus…


25/09/2013

Retraite, les enfumeurs de la gauche-piscine

En 2010 ils manifestaient contre la réforme Fillon des retraites : c’était touche pas à ma retraite de soixante-huitard. Et les jeunes qui payent chers sans aucune garantie pour leurs propres retraites, ou plutôt avec une seule garantie : la garantie que leurs retraites seront bien réduites ? ils avaient le culot d’expliquer que grâce à leurs bonnes retraites, ils pouvaient aider LEURS enfants. C’est la solidarité intergénérationnelle inversée grâce aux cotisations et à l’endettement de tous les jeunes, mais une solidarité limitée au profit des jeunes des familles des riches retraités.

Typique de la gauche-piscine : se cacher derrière l’insuffisance des petites retraites pour sauvegarder leurs grosses retraites pour lesquelles ils n’ont pas cotisé en proportion du montant qu’ils perçoivent.

Car pour la gauche-piscine, les dettes qu’ils laissent à leurs petits-enfants, c’est pour leur bien. Exemple d’enfumage sur l’avenir des jeunes par le vénéré de la gauche-piscine qui a aussi ouvert un blog sur cette plateforme — une table de bistrot comme il dit — sous le titre DouxAmer :

« Vous me citez ici "lili". Bien sûr !… et à la limite beaucoup ressentent cela qui ne font pas grève ou qui ne le peuvent pas. C’est leur droit. Mais là où Lili se trompe, et vous le savez bien, c’est sur l’hénaurme bourrage de mou qui veut faire croire, et elle y a cru, que (je la cite) "et puis de tout façon il va bien falloir trouver de l’argent pour les retraites futures pensez a vos enfants". Justement Lili, c’est à NOS ENFANTS que nous pensons et qui déjà se battent aussi (ils sont quadragénaires, quinquagénaires) et à NOS PETITS ENFANTS. Pour nous… c’est joué. »


Pour le contexte, c’est ici :
"Il faut savoir terminer une grève lorsque l’on a obtenu satisfaction"

Sur le même sujet :
"Le bailli qui cherche les milliards de son seigneur"

Pour en savoir plus…



Retraite, le vrai choix

Où l’on voit les grosses retraites qui se cachent derrière les petites retraites.

La réforme Fillon ? c’était trop mais ce n’est quand même pas assez selon la célèbre formule, inversée, de Martine Aubry.

La solution de la gauche-piscine, il suffit de faire payer les riches, a fait pschitt avec la gauche au pouvoir.

Alors quand le financement manque, quel est le choix ? On reste sur le système actuel de la retraite proportionnelle aux revenus d’activité et on baisse toutes les retraites pareillement, les petites et les grosses qui permettent de financer des piscines dans les grands jardins. Ou on taxe les grosses retraites pour préserver et revaloriser les petites retraites. — d’autant plus que les riches retraités n’ont pas cotisé en proportion du montant qu’ils perçoivent, sur le principe que c’est aux jeunes de payer, les jeunes à qui ils lèguent pour cela une économie florissante et des caisses pleines —

Le premier choix est celui d’une gauche faisant semblant d’être de gauche, le second choix est celui d’une vraie gauche.

 

Alors la vraie révolution c’est quoi ? la vraie révolution, ce serait :
Et si les jeunes refusaient de payer les dettes ?

Oui mais :
"La meilleure des vaches à lait, c’est la hollandaise"

 
 

N.B. : Il paraît que je diffame les retraités !!!!! cet article a été censuré sur le site des blogs du Nouvel Observateur, « Le motif de retrait de votre participation est : Propos potentiellement diffamatoires », sous l’œil gogues-nard et approbateur du vénéré de la gauche-piscine qui a aussi ouvert un blog sur cette plateforme — une table de bistrot comme il dit — sous le titre DouxAmer.