Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/11/2017

Fraudes fiscales, nouvelles promesses


promesse à archiver

Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l'Union douanière, antérieurement ministre français de l'Économie et des Finances, s’engage devant les français au Grand Soir 3 du 7 novembre 2017

« Je veux prendre ici un engagement : c’est que avant la fin de l’année nous aurons la première liste européenne de paradis fiscaux. Je dis bien avant la fin de cette année (…) j’ajoute deux choses c’est qu’il faut que cette liste soit une liste crédible (…) et il n’y a pas de liste qui vaille s’il n’y a pas des sanctions adaptées, appropriées (…) alors les sanctions qu’est-ce que ça peut être ? ben ça peut être par exemple (…) ça peut être (…) ça peut être (…) [blablabla blablabla blablabla] (…) il est indispensable qu’on responsabilise les intermédiaires (…) j’ai fait une proposition qui est sur la table du Conseil (…)
et vous verrez qu’après ça (…) »



 




 


07/04/2017

Face ou avec Orban, Aleksandar Vucic un nationaliste repenti au pouvoir en Serbie



 




 


Aleksandar Vucic, son action comme ministre, extrait de
"Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour"
« En 1998, au tout début de la guerre du Kosovo, il est nommé ministre de l’Information du gouvernement d’union nationale de Milosevic. C’est à cette époque qu’il fera passer l’infamante «loi sur l’information publique», visant à censurer les propos jugés contraires aux intérêts de l’Etat, et bannira de Serbie les chaînes de télévision étrangères opposées au gouvernement. »


06/04/2017

Viktor Orban et Recep Tayyip Erdogan, même combat nationaliste sinon religieux


« chez nous la justice est indépendante »

 




 


Une justice indépendante en Turquie explique Erdogan. Oui sans doute, sauf que tous les juges qui n’approuvent pas la politique de Erdogan sont mis en prison sans jugement. Alors les juges qui restent assis derrière leur pupitre se la coulent tranquille, c'est-à-dire conforme à ce que souhaite Erdogan.

 




 


Mais en Hongrie c’est pas mieux, avec Viktor Orban qui bâillonne une Université.

 




 


Déjà plus de 70 ans de paix en Europe, il est temps que cela finisse.

Après l’Ukraine, à qui le tour ? Même en Irlande du Nord la menace augmente.