Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2017

« banalisait ce qu'ont vécu les juifs à partir de 1933 et, en France, durant 39-45 »


croix_de_feu_kkk.jpg
Polémique Peillon, citation de Bruno de La Rocque sur les blogs de L’Obs :
« Sur le juifs (et -au départ- les musulmans), il est clair que le propos avait de quoi choquer, était historiquement faux et banalisait ce qu'ont vécu les juifs à partir de 1933 et, en France, durant 39-45. »




La gonflitude de Bruno de La Rocque, le vénéré distributeur d’abjection : en France ce ne serait que pendant les années sombres 39-45 (pourquoi 45 et pas 44 ?) que les juifs auraient été stigmatisés. Bruno de La Rocque négationne donc par omission totalement les attaques subies en France pendant les années 30, par les partis fascistes et aussi par le plus grand parti de France de l’époque : le PSF.

 
 

N.B. : la bonne référence n’est pas l’élimination des juifs par les nazis, mais le rejet des réfugiés juifs acté dans les conclusions de la Conférence d’Évian de 1938, et les discours stigmatisant du colonel de La Rocque Président du P.S.F., le Parti Social Français qui était le plus grand parti de France dans les années 30.

 

Sur le même sujet :
"Le tri des juifs dans les années 30, il y avait les bons et il y avait les mauvais"


06/01/2017

Le Shadok de la rue de la Pompe


Où l’on voit Bruno de La Rocque prendre modèle sur Jean-Marc Morandini.

« Coïncidence ou signe annonciateur, la société The Web Family, éditrice des blogs de Jean-Marc Morandini, est domiciliée à Paris, rue de la Pompe. »


Extrait d’un article de BuzzFeed :

"L’usine à plagiats du blog santé de Morandini"

 
 

De même cet article de Libération :

bdlr-article-libc3a9ration-plagic3a9.jpg



 

devient un article de L’Obs sur le blog de Bruno de La Rocque :

bdlr-article-libc3a9ration-plagiat.jpg



Étonnant non ?


18/12/2016

Vocabulaire et pensées rocquailleuses


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg

On lui dit Aloïs, il pense Brunner.

On lui dit veuve, il pense poignée.

Mais où donc a-t-il sa propre tête, le vénéré contemplatif BdLR ?



Plus important est la relation avec l’histoire, avec son histoire. Et Bruno de La Rocque nous a déjà montré à plusieurs reprises que la vérité sur son histoire lui faisait peur, qu’il avait du mal à l’affronter de face (personnalité clivée), d’où son action pour faire censurer celui qui le contrarie sur ce sujet.

Pourquoi y revenir ? Tout simplement parce que l’actuel premier du top des blogs de L’Obs, appartenant à l’alliance PACA-landaise, écrit ceci sur son blog concernant le contrariant (c.-à-d. l’auteur de ces lignes) :
« Comme il [BL (alias caquedrole)] n'autorise pas les commentaires du fait qu'un troll, assassin lui aussi, lui pourrit la vie depuis des années, en raison d'une rancune inextinguible, … »


saillie à laquelle le mis en cause a répondu ceci (droit de réponse censuré sur son blog) :
« « un troll, assassin lui aussi, lui pourrit la vie depuis des années, en raison d'une rancune inextinguible »
ben oui, c’est quoi qui vous dérange ? le rappel de certaines vérités ? »



 
 

Si les expressions sensuelles qu’affectionne Bruno de La Rocque en bon politique pour ne pas répondre aux questions qu’on lui pose et qui le fâchent, vous pouvez lire par exemple ceci :

"On a les RTT qu'on peut, ou les plaisirs solitaires au clavier..."

C’est sa méthode, c’est ainsi qu’il essaie de noyer celui qui révèle quelques unes de ses turpitudes.