Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2016

Camps en Allemagne, ceux de nudistes sont des clubs privés

— N.B. : billet censuré sur le site des blogs de L'Obs, malgré l’avertissement suivant :

Si je précise que ce dessin caricaturant Angela Merkel signé par Juin est extrait de Charlie Hebdo, édition allemande, vont-ils encore le censurer sur le site de L’Obs ?

Ou Juin est-il ostracisé comme Coco sur instruction du lobby anti-Charlie ? —



Angéla Merkel fréquentait les camps de nudistes quand elle était jeune.

Mais aujourd’hui ?

encore :

angela-merkel-dans-charlie-hebdo-640.jpg





22/11/2016

L’establishment juif conseiller de l'anti-establishment Donald Trump

— N.B. : billet censuré sur le site des blogs de L'Obs. —



"Qui sont les conseillers Juifs de Donald Trump ? et quels seront leurs rôles au sein de la future administration"

Boris-Epshteyn.jpg
Parmi eux,

Boris Epshteyn

Epshteyn, 34 ans, est un stratège politique et ardent défenseur de Trump, il est apparu comme le remplaçant du président élu dans de nombreuses émissions de télévision plus d’une centaine de fois, a rapporté le New York Times.

Banquier d’affaires new-yorkais, Epshteyn a travaillé comme adjoint à la communication pour la campagne présidentielle du sénateur John McCain en 2008, concentrant ses efforts sur sa rivale Sarah Palin et dont Trump envisagerait d’attribuer le poste de Secrétaire de l’Intérieur. Ephsteyn, d’origine russe, a émigré aux États-Unis en 1993. En tant que russophone, il pourrait être un atout pour Trump dans ses relations avec la Russie. Trump a en effet manifesté son intention d’améliorer les liens avec le président Vladimir Poutine.

Les animateurs de télévision le décrivent comme « très combattant » voir « abrasif », et en 2014, Epshteyn a été inculpé pour délit d’agression après avoir été impliqué dans une bagarre dans un bar mais les charges ont été abandonnées après qu’il a accepté d’être suivi et d’accomplir des travaux d’intérêt général.



09/11/2016

La femme américaine blanche a voté Trump

— N.B. : billet censuré sur le site des blogs de L'Obs.(*) —



P1020143-420.jpg
La femme blanche a voté viril, après le grand noir, la femme américaine a voté pour le petit rouge (pas le petit rouge au comptoir, mais le petit rouge sous le comptoir).
trump casquette.jpg
N.B. : la couleur des républicains aux États-Unis, c'est le rouge.


Le Trump (qui) pète de la renommée de l’Amérique profonde. La terre ne ment pas. Les États des deux côtes (atlantique et pacifique) ont voté bleu, mais les États du milieu, d’entre les deux côtes ont voté rouge. Et les femmes de ces États-Unis du centre, de cette Amérique profonde comme on l’appelle souvent par opposition à l’Amérique plus bourgeoise et intellectuelle, plus bobo comme on dirait en France, elles aiment le macho qui dort chez tous les mâles, et qui s’exprime chez Trump.

Ce sont les femmes qui ont fait la différence, ce sont les femmes qui ont montré que le féminisme chez la majorité d’entre elles, ça ne marche pas.

Dieu a créé la femme à partir de l’homme pour servir l’homme. La femme américaine ne l’a pas oublié car Dieu est présent dans tous les discours, aux Amériques.

« Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.
L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme.
Et l'homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme.
C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. »

 

(*) commentaire : Trump veut relocaliser les emplois dans son pays. L’Obs va-t-il relocaliser sa modération dans notre pays ? Une censure infernale depuis l’étranger est-elle admissible dans nos médias français ? Qui sont les résistants ? Qui sont les collabos ? Cet article vient d’être censuré. mais naturellement les collabos et autres anti-Charlie vont applaudir.