Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/06/2015

Agitation de combat à la piscine participative


Bruno de La Rocque refuse de condamner la fabrication d’un faux anti-Charlie(*).

À question précise, réponse enfumée, c’est la méthode classique d’enfumage de Bruno de La Rocque soutenant ses protégés sur les blogs du Nouvel Observateur.

La question :
«  que pensez-vous d’un blogueur capable de fabriquer un faux dessin pour expliquer que Charb et ses collègues ont eu tort de publier notamment ledit dessin, complètement inventé par ledit blogueur ? »


La réponse de BdLR :
« 1) Il y a de tout sur ce site, y compris des f..... comme vous dites, en connaisseur...
2) À question... autre question : que pensez-vous de blogueurs dont l'essentiel de l'activité est d'emm..... les autres bloguers et commentateurs ? Faut-il entrer dans leur jeu et faire de la blogo un champ de bataille sans foi ni loi ? Désolé : ce n'est pas mon truc. Sur la question posée, je me suis déjà exprimé, et même récemment via une note. Pourquoi cibler tel(le) ou tel(le) ?
3) La facharderie, ce sont les f..... dont vous parlez et tout individu au comportement totalitaire, donc fascisant. Votre cas. L'oxymoron blogologique : un f....ant VS des f....stes. »



Sous cet article, sur son blog :
"Grand sud-ouest : vers les élections régionales"

 
 

Et une autre réponse au blablateur anonyme et ragoteur dont la diffamation a disparu du blog de BdLR :

« La finalité est de dévoiler la vraie personnalité, la vraie motivation et les vrais objectifs de certains hommes politiques dont certains interviennent sur les blogs (immigration, OGM, retraites, liberté d’expression…). »

Écrit par : j.michel | 21/06/2015



charlie-hebdo_doigts-d_honneur-d_outre-tombe.jpg


 
 
 

Puis bizarrement sur le site du Nouvel Observateur qui pourtant recèle de nombreuses autres perles anti-Charlie, Bruno de La Rocque se fait dégommer ses commentaires.

Explication par BdLR, sur son blog :
« Inoui ! Je découvre qu'à mon tour le ou les personnes influentes et malfaisantes ont fait rejeter tous mes commentaires. Sur mes deux blogs (qu'ils soient signés BL ou orcerolles). Il est évident que mes commentaires chez d'autres, par exemple chez Clairvaux, ont également été squeezés. Pour le plus grand bonheur de certains et certaines... peut-être. »


Explication du faussaire :
« comme en février et en mars, mes commentaires des 3 jours précédents ont été simultanément effacés hier en fin d'après-midi sur l'ensemble des blogs où je suis intervenu. BL a également été victime du même problème, comme il l'indique sur son blog. Cela c'est à chaque fois produit lors de réponses à une polémique initiée par un intervenant malintentionné. »

précision : ce que ce blogueur appelle "une polémique" n’est autre que la révélation de la fabrication par lui-même du faux dessin et l’"intervenant malintentionné" est la personne qui dévoila la fabrication de ce faux.

 
 

(*) Résumé de l’affaire : le beauf éduqué jésuite et athéophobe a affirmé que Charlie Hebdo avait publié un dessin du Prophète se faisant sodomiser par un chien, et que pour cela Charb et ses collègues méritaient bien une sanction, sauf que ce dessin n’a jamais existé, une pure invention. Bruno de La Rocque a toujours refusé de condamner cette… "tromperie" pour éviter d’être grossier envers un simple pécheur qui adore cracher sur les athées, y compris leurs tombes.


18/06/2015

Bruno de La Rocque va-t-il réagir ?


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg
La dernière de son bon ami représentant des fachos du PACA sur les blogs du Nouvel Observateur :


« Je croise une « arabe » dans l’ascenseur de l’hosto. Je détourne ostensiblement mon regard pour signifier mon mépris. Elle m’a bien compris.

Droit du sol ? Droit de viol aujourd’hui. Vu du ciel, de Terra-Nova ou du pont de la Chapelle c’est pareil. Droit du viol d’une nation, d’une culture et de ses mœurs. Oui car s’il a été inventé de toute pièce, par des Cimade et consorts - dont l’oiseau de proie crêté que je citais l’autre jour à brièvement* comparaître -, s’il est avancé par ces bouffons chamarrés que nous ne « recevons » pas assez d’immigrés au regard de la dénatalité qui frappe l’occident - d’autant qu’il y aurait d’autres moyens de repeupler la France si c’était nécessaire -, nous avons par conséquent ouvert en grand les frontières à des communautés violentes, pour l’immense majorité affectées d’une conception mystique et marmoréenne, immuable de l’existence, inconciliable avec le progrès humain, avec l'Art et avec le goût de la Liberté que nous a inoculé la Révolution. »



 

Article précédent sur le même sujet :
"Les méthodes musclées de l’extrême droite s’invitent à Le Barp"


15/06/2015

Comment Bruno de La Rocque peut-il nier avoir insulté un juif parce que juif ?


La "pantalonnade", aujourd’hui (13/06/2015) Bruno de La Rocque raconte encore contre toute évidence :
« ce mot qui vous a froissé alors que je ne mesurais pas ce qu'il pouvait représenter pour vous, faute de vous avoir attentivement lu »


 

Mais s’il n’avait pas lu, pourquoi en a-t-il fait deux articles sur son blog :

 

caquedrole-pantalonnade-la-boue-rejaillit-sur-qui.jpg

caquedrole-pantalonnade-que-de-perte-de-temps.jpg


 

et effacé toutes les explications ?

Pour en savoir plus :

"La pantalonnade ou l’honneur de BdLR dans la déculottée"

"Pantalonnade, Bruno de La Rocque ment quand il nie"

"Quand Bruno de La Rocque se pantalonne dans son mensonge"