Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2015

Alliance PACA-landaise : Marius et Vardon même programme


Marius de Négavesque, connu sur le site de L’OBS comme le facho de l’Escale de Vallauris Golfe-Juan et l’ami de Bruno de La Rocque, se mobilise pour les régionales. Son programme est très semblable (simple copié-collé ?) de celui de Vardon :

http://lenobservateur.files.wordpress.com/2016/02/vardon-programme.jpg



 

Mobilisation pour les régionales

L’alliance PACA-landaise, Marius le facho bien-aimé à la piscine participative au centre sur la photo de l’osmose autour du pinard,

3898723326.3.JPG



et à droite sur cette autre photo

2815637356.JPG



Ses deux derniers articles :

"BRAVO MENARD !..."

"BRAVO MENARD !... (Version soft)."


16/07/2015

En blogo, les potes de Bruno de La Rocque sont surtout dans le camp extrême droite


C’est l’alliance PACA-landaise, appellation d’origine sous contrôle autour de la table de bistro de la piscine participative.

« un blogueur (Vlad, dont les opinions n'ont en l'affaire aucune importance) »

nous explique Bruno de La Rocque dans une de ses tentatives de révision de l’histoire.

« aucune importance » ?

pas si sûr :

 
 

Article du 27/04/2015

Sur Caquebook, indépendance et décolonisation, mémoire et souvenirs de La Rocque



Contexte : combats indépendantistes et/ou actions terroristes dans l’AFN.

Commentaire dans son intégralité :
9f9e418e50fe345a97e30b8c8867306c.jpeg« J'ai repensé cette nuit (les nuits de vieux sont assez facilement insomniaques), Vlad, à nos échanges. Et à ce qui est pour moi, comme pour beaucoup d'hommes de 74 à 80 ans, un sujet qui n'est pas épuisé, qui n'est pas entré dans une conscience nationale sereine, qui pour certains s'accompagne de cauchemars nocturnes, qui a divisé la Nation (et la divise encore, la preuve !...). J'ai repensé à ce que la pudeur ou la protection de questions très personnelles et sentimentales conduit à respecter.

Sur ce dernier point, ce à quoi j'ai repensé cette nuit, et qui concerne à la fois mes activités en vue d'accueil de "rapatriés" (je mets entre guillemets car ce furent surtout des expatriés de leur terre natale, cela écrit de ma part en dehors de toute connotation de légitimité coloniale ou non), mais aussi -et surtout- une relation cassée par l'issue de cette dernière phase de la guerre d'Algérie ; ce que ma mère m'a caché durant des années à partir du moment où elle a compris que je voulais me marier, que c'était en Normandie et que la fiancée était normande. Mon père m'a révélé cela deux ans avant sa mort, il y a donc dix ans. Et les liens que j'ai établis avec la blogueuse Aquatinte, par commentaires mais, surtout par courriels (avec parfois une conversation téléphonique), sont liés à cela : elle a été l'unique, le seul témoin, d'une reprise de contact de ma part avec une famille connue en Algérie, avec des souvenirs très personnels... Et la joie de retrouver un ado devenu agriculteur retraité... qui "aide", qui conseille (et y va de temps à autre) les agriculteurs algériens installés là où sa famille était "petits colons" sur les hauts-plateaux... »

Écrit par : BL | 21/04/2015



Un commentaire de La Rocque sous un article sur la répression coloniale en Algérie et la repentance, dont l’auteur est ancien militaire de carrière aux opinions très "droitistes" sur la Nation, un article qui se conclut ainsi :
« Ce pays [la France] est devenu un pays de honte, dirigé par gens indignes prenant un malin plaisir à salir son passé, à discréditer son âme. »

simplement parce que ses dirigeants reconnaissent la réalité des massacres des algériens qui se battaient pour l’indépendance de leur pays (qu’ils obtiendront moins de 20 ans plus tard) et que le secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants vient de rendre hommage aux victimes algériennes de la répression.

 

Sur le même sujet :
Les admirateurs de Hélie Denoix de Saint Marc

09/07/2015

Dupont Lajoie ou salope fascisante ?


la-rocque-en-brochette-facon-menard.jpg



Quand le contrariant le contrarie en lui collant un sobriquet (il est vrai que le contrariant le caricature souvent, rançon de son succès en tant que pontificateur), il s’emporte immédiatement, devient soupe au lait et ses insultes débordent de partout, y compris sur le pantalon du père ou la déportation de l’oncle. Vous avez bien sûr reconnu Bruno de La Rocque, l’expert qui écrit sur les OGM mais qui refuse la critique de ses articles.

bdlr-le-retour-du-contrariant.jpg



Alors il traite ledit contrariant de Dupont Lajoie ou de salaud fascisant.

Je pensais à ça en lisant chez Clairvaux sa note sur le style pamphlétaire, l’arrêt de la Cour d’Appel de Paris déboutant Marine Le Pen pour sa plainte pour injure contre Nicolas Bedos, accompagnée de ce dessin

006ba7ac9707c3aac0a99e873fffe79bfull.jpg



 

et le rejet par la PAF pour "Blagues injurieuses" (07/07/2015 20h38) de ce dessin mis en commentaire :

les-couilles-dans-le-chapeau.jpg



S’il est permis de dire que Claude Guéant a « une tête de bite sous Prozac », il devrait être permis de dessiner le Prophète Mahomet en… mais voilà, L’OBS n’est pas aussi Charlie qu’il le prétend.

 
 

autre commentaire censuré au motif notifié de "Propos potentiellement racistes" (08/07/2015 16h30 après « Après lecture et analyse attentive » de 2 minutes) :
« Je ne suis pas Robert, mais pour une liberté d’expression totale, et sous cet angle je suis d’accord avec vous. Cependant.

Il y a l’expression de Ménard qui doit être libre et les actes de Ménard en tant que dépositaire de l’autorité publique comme maire qui doivent rester républicains.

Dans son expression Ménard est volontairement provocateur et la réaction en meute de ses détracteurs est l’effet qu’il recherche. Dans l’affaire le plus malin, et le plus efficace dans la communication, c’est lui.

En tant que maire il a dit : « Dans ma ville, il y a 64,6% des enfants qui sont musulmans dans les écoles primaires et maternelles ». Alors fiches ou pas fiches, pour affirmer un chiffre aussi précis il a bien fallu compter. Donc il a compté (quoi je ne sais pas), à moins qu’il n’ait sorti ce pourcentage de son chapeau. »


qui avait été déposé sous cet article de

"Boulevard Voltaire, liberté d’expression et statistiques ethniques : réponses à quelques objections"