Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/07/2015

Netino tire à tout-va, et Vincent Lambert est toujours vivant


Que de perte de temps comme dirait l’autre précieux ridicule, sous l’influence probable de l’abbé confesseur de La Rocque, et beauf athéophobe.

« mais pourquoi ne pas parler de la religion des parents ? »

Ce commentaire a été censuré (20105/07/24 09h13) sous le regard approbateur du vénéré contemplatif (et non végétatif) au motif notifié de "Propos potentiellement non conformes à la loi".

Et celui-ci sur les contre-manifestants, censuré pour "Manque de respect envers une victime" (24/07/2015 10h59) :
« on se fait vider ? pas de problème, on revient »


Étant donné l’approbation donnée par Bruno de La Rocque sur cette censure par Netino sur son blog, et la censure par lui-même de tous les autres commentaires sur son blog concernant (et attaquant) les groupes catholiques de soutien aux parents de Vincent Lambert, et leurs menaces, peut-on en conclure que Bruno de La Rocque approuve lesdites menaces ?

Ensemble des commentaires censurés sur le blog de Bruno de La Rocque :
«  mais pourquoi ne pas parler de la religion des parents ?

mais pourquoi ne pas parler de la raison pour laquelle les médecins ont peur ?

mais pourquoi ne pas parler du "terrorisme" des "amis" et soutiens des parents ?

mais pourquoi ne pas parler des groupes capables de passer des menaces à l’action, au nom de Dieu ?

Aux Etats-Unis les fanatiques ont déjà montré de quoi ils étaient capables contre les médecins qui ne faisaient pas le choix que leur Dieu disait de faire.

Et la ministre qui dit que les médecins ont fait le bon choix, face à la menace, au lieu d’affirmer que la sécurité desdits médecins sera assurée.

Pourquoi les ministres de l’Intérieur et de la Justice n’ont-ils pas affirmé que les auteurs des menaces seront recherchés, poursuivis et condamnés ?

Car dans cette affaire, et quelle que soit la loi sur la fin de vie, le scandale ce sont les groupes qui menacent les médecins et les pouvoirs publics qui laissent ces menaces sans suites. »



 
 

Mais Netino ne s’en prend pas qu’aux commentaires, cet article aussi a été censuré, au motif notifié de "Propos potentiellement racistes" (8 fois censuré avant probable enclenchement de l’escalade).

 
 

24/07/2015

Vincent Lambert, détournement d’information



On est reparti pour un tour sur la question de qui peut décider pour une personne incapable d’exprimer sa décision.

Mais la dernière actualité n’est pas cette question maintes fois débattue.

La dernière information, ce sont les menaces, en France, subies par les médecins de Vincent Lambert, menaces provenant de groupes terroristes catholiques, menaces suffisamment sérieuses pour que les médecins aient peur pour leur intégrité physique voire leur vie (des groupes dits chrétiens anti-avortement ont déjà tué aux Etats-Unis, alors pourquoi pas en France, la menace est sérieuse).

Mais que fait la police et la justice pour rechercher, poursuivre et condamner ces terroristes ? Ils seraient musulmans, ils auraient déjà le RAID et le GIGN sur le dos.



21/07/2015

Alliance PACA-landaise


À la question :
« On parle de torture en Algérie chez votre pote d’Antibes. Vous n’avez rien à dire ? Quelques souvenirs refoulés ? »


Réponse de Bruno de La Rocque, un document pdf rendu public sur son blog :
"Dégueulasserie d'un papy-boomer, soixante-huitard, ayant porté bicorne et épée..."

copie ici.

C’est sa méthode, Bruno de La Rocque préfère injurier que répondre aux questions qui le fâchent.

« des jeu de mots de mauvais goût » estime-t-il, car de petits riens le choquent souvent.

Par contre rien ne le choque de la part de :

l’homme qui manie l’abjection des autres sur propos inventés, qu’il invente lui-même,

l’homme qui va à la gendarmerie pour une dénonciation calomnieuse,

l’homme qui plaisante sur le baisser du pantalon d’un juif résistant,

l’homme qui dénonce aux autorités des propos également totalement inventés, inventés par lui-même,

et en profite pour se moquer au passage d’un résistant déporté à Buchenwald,

de l’homme auteur de nombreuses autres insultes et calomnies,

 

mais quel est donc l’homme capable de telles turpitudes ?

Bon Dieu ! Mais c’est… Bien sûr ! Bruno de La Rocque lui-même.

 

C’était un article du 14 décembre 2014 :
"J’ai lu chez le vénéré : « jeu de mots de mauvais goût »"


Je pense à… donc je suis…


« C’est la vérité qui vous fait peur. »


Un commentaire systématiquement censuré sur son blog par Bruno de La Rocque qui cherche à fuir cette vérité par ses oublis sélectifs et ses révisions de l’histoire, mais s’enlise alors dans ses inventions et affabulations.

Si je vous dis Aloïs, à qui pensez-vous ?

La grande majorité pense à Aloïs Alzheimer, car quel vieux n’a pas peur de cette maladie ?

Mais Bruno de La Rocque lui pense à Aloïs Brunner.

Quel conclusion va en tirer un bon psychologue ?



 
 

23/05/2015

Très caquedrôlesque, mais fort indice rocquailleux aussi



Où l’on voit BdLR se sentir morveux et se moucher dans le mauvais mouchoir qu’il s’est lui-même choisi !

Caquedrôlesque : Aloïs ? tout le monde connaît la maison d’Aloïs… sauf Caquedrole, un drôle qui se la caque mais qui serait à l’abri de cette maladie, un pur souche n’aurait pas le gène.

Indice rocquailleux : quand Bruno de La Rocque entend Aloïs, il comprend immédiatement Aloïs Brunner.

Jusqu’à ce que ce spécialiste d’histoire révisionnée en parle sur son blog, je ne connaissais même pas le nom de ce Monsieur.

Sur Google, si vous faites une recherche sur Aloïs, il faut beaucoup chercher pour trouver le nazi Aloïs Brunner.

Mais Bruno de La Rocque n’a pas cherché longtemps : c’est le personnage auquel il a immédiatement pensé. En déduire que… c’est vous qui voyez.

Je cite Bruno de La Rocque :
« J'ai longtemps cru à un propos insultant et diffamatoire dans le fait d'accoler "Aloïs" à l'évocation de mes blogs, car j'y voyais Aloïs Brunner. En fait le propos n'est que bêtement, trivialement, insultant puisque l'allusion est en fait à Aloïs Alzheimer... »




 
 

24/05/2015

L’indice rocquailleux se précise



Quand la cr… devient large et profonde.

BdLR change sa version. Adaptation aux circonstances ou révision de l’histoire ? Non, simple insinuation qu’il avait entendu et bien entendu le mot nazi alors qu’il avait tout faux. Méthode de ragoteur, ou de cr… ? c’est vous qui voyez.

Version 1 :
« Samedi 23 :

J'ai longtemps cru à un propos insultant et diffamatoire dans le fait d'accoler "Aloïs" à l'évocation de mes blogs, car j'y voyais Aloïs Brunner. En fait le propos n'est que bêtement, trivialement, insultant puisque l'allusion est en fait à Aloïs Alzheimer... »



Version 2 :
« Samedi 23 :

J'ai longtemps cru à un propos insultant et diffamatoire dans le fait d'accoler "Aloïs" à l'évocation de mes blogs, car j'y voyais Aloïs Brunner puisqu'il mettait "nazi" dans ses tags. En fait le propos n'est que bêtement, trivialement, insultant puisque l'allusion est en fait à Aloïs Alzheimer... »



Vous pouvez vérifier :

le tag "nazi"



n’apparaît concernant les sujets tournant autour d’Aloïs qu’à partir du moment où Bruno de La Rocque nous a lui-même mis sur la voie d’Aloïs Brunner.

Une cr… de la Rocquaille, oui certainement.