Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2016

Les juifs d’Europe ont-ils des racines européenne ?


L’extrême droite comme la droite héritière des idées Croix de Feu se posent la question, et accusent Pierre Moscovici de cosmopolitisme anti-chrétien.

« la continuation de l’octroi à tour de bras de millions à des étrangers, rebut de l’univers, venant se faire nourrir chez nous pendant que des familles françaises ont peine à joindre les deux bouts. »

Extrait de la rubrique Le coin du CDF dans La Volonté Bretonne du 5 décembre 1938, page 2



N.B. : Le père de Pierre Moscovici était juif de Roumanie. Lire "Droit d’asile, valeur chrétienne et valeur républicaine".

 

Suite à l’affirmation de Pierre Moscovici,

« L'Europe n'est pas chrétienne, je ne crois pas aux racines chrétiennes de l'Europe, l'Europe est diverse »

moscovici-racines-chretiennes-de-leurope.jpg



peut-être en mémoire des souffrances du peuple juif appelé peuple déicide subies en Europe pendant des siècles de culture romaine puis chrétienne, la droite nationaliste et/ou patriotique se déchaîne.

 
 

Le point de vue de Bruno de La Rocque :

bdlr-meteque-moscovici.jpg


avec le commentaire de j.michel "naturellement" censuré sur son blog — une habitude chez Bruno de La Rocque de refuser la contradiction, Pour en savoir plus…

 

compagnons-de-la-rocque-les-fondateurs.jpg
Et l’intervention de Leperse, un blogueur co-fondateur des Compagnons de La Rocque) :


bdlr-meteque-moscovici-leperse.jpg


avec, encore et toujours, le droit de réponse du mis en cause (et gravement insulté) "naturellement" censuré par Bruno de La Rocque.

08/05/2016

Rassemblement de soutien à Bruno de La Rocque sur Mediapart


Rassemblement initié par Gabrielle Teissier K,

une blogueuse bien connue pour ses positions anti-israéliennes.

i01f.jpg
— sur son blog sa commentatrice la plus appréciée trouvait humoristique ce dessin de Yace(*) :




se retrouve sur son blog une brochette de blogueurs plus ou moins anonymes disant apporter son soutien à Bruno de La Rocque contre le contrariant que Bruno de La Rocque a insulté, calomnié et diffamé.

Dans l’ordre d’apparition à ce grand rassemblement de soutien :

default.png
nico94


5655af0b91124.jpg
Al Ceste


JPB-2015-09-07.jpg
Jean-Paul Bourgès


Vincent.jpg
Vincent Fleury


A_du_S_0.jpg
Pizzicalaluna


IMG-20130327-WA0002_0.jpg
XipeTotec


56a533c0abf9b.jpg
lancetre


Mais connaissent-ils bien Bruno de La Rocque auquel ils apportent ainsi leur soutien ?

 
 
 

(*) Article publié le 19/12/2015 sur un blog de L’Obs disparu dans un autodafé.

« Dessin humoristique de Yace » nous dit une blogueuse



Voici le dessin :

i01f.jpg



Comment peut-on voir ce dessin comme « humoristique » ?

Moi j’y vois la France désignée comme cible pour tous les fanatiques islamisés de la terre.

Mais le beauf athéophobe qui est pourtant très présent sur ce blog antisioniste n’émet aucune réserve, il aime trop lécher le c-- au goût doux-amer de ces dames.

 

Quel est ce pouvoir invisible
Qui, dit-on, nous imposera
Le Califat indivisible,
Djihadiste, et cætera ?
Qui marche avec mystère,
Et partout en passant,
Veut arroser la terre
De larmes et de sang ?
Ce pouvoir mystérieux,
Cette puissance infernale,
C’est l’islamojovial,
Qui conspire en tout lieux.

A suivre...


06/05/2016

Bruno de La Rocque s’explique sur les OGM

— Avertissement : article jugé calomnieux par Bruno de La Rocque publié le 03/04/2014 sur un blog du Nouvel Observateur qu’il a fait censurer. —


Monsanto et Bruno de La Rocque vs Gilles-Eric Séralini

Où l’on voit Bruno de La Rocque faire de la publicité pour son blog, chez Guillaume Malaurie :

bruno-de-la-rocque-ogm-sc3a9ralini-malaurie.jpg



 

Et de toute son autorité d’expert en tant qu’ancien haut-fonctionnaire de l’agriculture, il décrédibilise l’étude de Gilles-Eric Séralini en collant son nom aux financeurs de l’étude qu’il appelle les « travaux Séralini-Auchan-Carrefour » en précisant que « ces derniers faisant là un lobbying qui sert leur démarche commerciale "garanti sans OGM" ».

en commentaire à un article sur Gilles-Eric Séralini :
"Etude de Séralini sur les OGM : quand va-t-on retrouver la déontologie scientifique ?"

« Votre réaction, reçue par courriel, m'a d'abord un peu désarçonné. Et puis j'ai réalisé que vous ne pouviez savoir qu'ailleurs, sous pseudo, je m'exprime de façon critique vis à vis d'une part du buzz créé par un titre de Une et de dossier du Nouvel Obs qui est réducteur, voire racoleur, et généralise à l'ensemble des PGM alimentaires (des OGM pour le grand public) les conclusions d'une expérimentation ne concernant que le NK 603 ; et d'autre part de façon assez critique, ou distanciée, vis à vis des travaux du Criigen-labo caennais de Séralini-Auchan-Carrefour (ces derniers faisant là un lobbying qui sert leur démarche commerciale "garanti sans OGM"). »


bruno-de-la-rocque-ogm-sc3a9ralini.jpg



 

4 commentaires anti-Séralini de Bruno de La Rocque sont disponibles à cette adresse :
"Bruno DE LA ROCQUE - Vieux compagnon Nouvel Observa"

 

Sur le même sujet :
"L’abonné des pesticides"
"Glasnost chez Monsanto ?"
"Caquedrole gagne contre Gilles-Eric Séralini"
"Le buzz retombe, il est content, les OGM s’en sortent sans égratignure"
"OGM, le précédent Martine Aubry"

 

ou quand l’"expert" Bruno de La Rocque ne supporte pas la critique — il a fait "blacklister" sur le Nouvel Observateur un blogueur qui lui apportait la contradiction, cf. le N.B. au pied de cet article —
"Il tronque donc je tronque"
"Le pro-OGM et le contrariant, malveillant et harcelant "
"OGM, Caquedrole réécrit l’histoire, comme d’hab"
"Crime de lèse-pyroman ou blasphème ?"

 

Pour en savoir plus… sur Bruno de La Rocque
Pour en savoir plus… sur Gilles-Eric Séralini
Pour en savoir plus… sur les OGM

 

N.B. : BL alias Caquedrole a fait censurer sur les blogs du Nouvel Observateur toutes les notes critiquant ses articles et commentaires concernant les OGM. Sans doute pour créer un bon environnement pour ce qu’il appelle « un vrai débat citoyen et une information objective du grand public ».

 

Pour les commentaires, c’est ici.