Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2017

La menace voilée, par Zana Ramadani

— N.B. : encore un billet systématiquement censuré sur le site des blogs de L'Obs. La critique d’une religion n’est pas dans les libertés octroyées par les Netino-boys. —



penelope-fillon-en-mantille.jpg



L'influence de la religion catholique n'est sans doute pas étrangère à la discrimination des femmes telle que la conçoit ce député polonais :

 




 


 

Mais il n’y a pas que chez les catholiques de Pologne que la femme est inférieure à l’homme, chez les musulmans d’Allemagne aussi :

 




 


zana-ramadani-die-verschleierte-gefahr.jpg
Zana Ramadani dans son livre Die Verschleierte Gefahr pointe la responsabilité des mères musulmanes sur la discrimination hommes-femmes chez les musulmans :
« Les femmes musulmanes sont tout aussi coupables car ce sont elles qui élèvent les enfants et elles font la différence entre leurs fils et leurs filles. Les mères élèvent leurs garçons comme des princes et des machos et leurs filles comme celles qui vont servir les hommes. C’est désespérant. Ces mères ont le pouvoir entre leurs mains et elles ne l’utilisent pas alors qu’elles pourraient changer la vie de leurs filles qui un jour seront des femmes.  »



 

Pour les commentaires, c’est ici.


28/01/2017

Le port de la mantille


— Toutes une série d'articles politiques sont censurés sur le site des blogs de L’Obs, dont celui-ci. —



penelope-fillon-en-mantille.jpg



Penelope Fillon porte une mantille. Quelle est l’origine de cette tradition ?

1ere épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens - Chapitre 11

3 Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c'est le Christ, que le chef de la femme, c'est l'homme, et que le chef du Christ, c'est Dieu.
4 Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore sa tête.
5 Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête: elle est comme celle qui est rasée.
6 Si une femme ne se voile pas la tête, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux à une femme d'avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu'elle se voile.
7 L'homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu'il est l'image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8 En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme de l'homme;
9 et l'homme n'a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l'homme.
10 C'est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion.


09/01/2017

« banalisait ce qu'ont vécu les juifs à partir de 1933 et, en France, durant 39-45 »


croix_de_feu_kkk.jpg
Polémique Peillon, citation de Bruno de La Rocque sur les blogs de L’Obs :
« Sur le juifs (et -au départ- les musulmans), il est clair que le propos avait de quoi choquer, était historiquement faux et banalisait ce qu'ont vécu les juifs à partir de 1933 et, en France, durant 39-45. »




La gonflitude de Bruno de La Rocque, le vénéré distributeur d’abjection : en France ce ne serait que pendant les années sombres 39-45 (pourquoi 45 et pas 44 ?) que les juifs auraient été stigmatisés. Bruno de La Rocque négationne donc par omission totalement les attaques subies en France pendant les années 30, par les partis fascistes et aussi par le plus grand parti de France de l’époque : le PSF.

 
 

N.B. : la bonne référence n’est pas l’élimination des juifs par les nazis, mais le rejet des réfugiés juifs acté dans les conclusions de la Conférence d’Évian de 1938, et les discours stigmatisant du colonel de La Rocque Président du P.S.F., le Parti Social Français qui était le plus grand parti de France dans les années 30.

 

Sur le même sujet :
"Le tri des juifs dans les années 30, il y avait les bons et il y avait les mauvais"