Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/08/2016

Résistance à la censure, c’est « querelles stériles et indignes » pour Bruno de La Rocque


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg
N.B. : Netino aussi appelé la PAF du Rocquaillistan est le sous-traitant délocalisé de la "modération" de L’Obs.

Reprise en fin du présent article de la note sur la dernière censure concernant les intégristes catholiques.

Pour en savoir plus…



Voici le commentaire du contrariant (également tenancier du présent blog) censuré sur le blog de Bruno de La Rocque :
« c’est bizarre, mais la PAF m’a refusé plusieur fois cette image, alors que chez vous ça passe. Les voix du seigneur… »


Voici la réflexion de Bruno de La Rocque :
« En outre dans l'un de vos trois commentaires rejetés par la modo pour insulte, vous prétendez avoir eu cette image pour la passer : que vous l'ayez acquise ici ou autrement, il ne me vient pas à l'idée de me mêler de vos lectures ou de vos transactions et de vous en faire reproche sur site, histoire d'en rajouter à des querelles stériles et indignes. »


Voici la réponse du contrariant :
« « dans l'un de vos trois commentaires rejetés (…) d'en rajouter à des querelles stériles et indignes. » : affirmation douteuse. La résistance à la censure est donc pour vous « querelles stériles et indignes ». Bel aveu de collaboration. »


 
 

J’ajoute ci-dessous mon commentaire en réponse à Hubert41, au cas où il serait aussi censuré :
« « abject » et « dégueulasse », exactement les mots utilisés par Caquedrole dans un commentaire daté du 24/09/2010 concernant un autre blogueur à qui il a refusé de montrer ce qui justifiait de tels qualificatifs (car ce n’était que pure invention de sa part). »

Explication ici, Caquedrole était le pseudo de Bruno de La Roque sur les blogs du Nouvel Observateur.

 
 

 

Liberté d’expression des catholiques



Dans la série « On ne peut pas dire n’importe quoi sous couvert de la liberté d’expression » du cardinal André Vingt-Trois,

sous l’article "La laïcité, il y en a qui se battent pour",

commentaire refoulé à 2 reprises pour "SPAM" :

« quand les catholiques revendiquent la liberté d'expression, voilà ce que cela donne :

https://penseescritiques.files.wordpress.com/2016/08/simo...
 »



L’abbé Patrick de La Rocque aurait sans doute un point de vue intéressant sur la question.

 
 

Une prière de rue très catho qui se termine très mal pour le noir qui passait sur le trottoir :

 




 



21/06/2016

Caricature d’une juive réfugiée à New York


croix_de_feu_kkk.jpg

Dans Le Petit Journal des Compagnons de La Rocque, une caricature visée et approuvée par Bruno de La Rocque, d’une juive selon les critères établis par Pétain.



caricature-va.jpg

Elle est architecte, une profession qui étaient interdite par les lois anti-juives du régime de Vichy aux petits-fils ou petites-filles de métèques juifs. Alors… aujourd’hui elle vit à New York, loin des idéologies réactionnaires qui ré-envahissent la France.

Mais même cet exil n’arrête pas les barbouzes de La Rocque dans leurs opérations d’éradication.



La Section d'Assaut de Bruno de La Rocque amplifie son Aktion T4bis pour l’élimination de toute opposition.


01/06/2016

Pour répondre aux accusations de richesse fainéante des barbouzes de Bruno de La Rocque


drumont-la-france-juive.jpg

Articles du Petit Journal des Compagnons de La Rocque, dans la rubrique "le coin des barbouzes" :

"Une petite page de publicité"

"La gauche caviar attitude"

Une citation de Édouard Drumont, sans doute une des sources d’inspiration des Trolls-à-tic (les barbouzes de Bruno de La Rocque).



« Aucun Chrétien ne peut confondre le capitalisme et la Propriété. Le capitalisme ressemble à la Propriété comme le sophisme ressemble au raisonnement. (…)
La Propriété est le droit à la possession d’une chose. La Possession séparée de ce droit a un air de famille avec la Propriété ; parfois on serait tenté de les confondre ; mais la première n’est en réalité qu’un fait matériel qui ne nous oblige nullement au respect. (…)
Je possède parce que je suis légitimement propriétaire. Voilà la formule de la justice. - Je suis propriétaire parce que je possède même illégitimement. Voilà la formule de la friponnerie. Toute la question se résout donc, vis-à-vis du capital possédé par les juifs, dans l’origine légitime ou non de cette possession. Le fait qu’ils possèdent ne prouve rien. Ils peuvent être possesseurs de biens énormes sans être propriétaires en aucune sorte. L’habileté du voleur en effet peut lui donner la Possession : le travail seul confère la Propriété.(…)
L’origine de la fortune juive est l’Usure, sous toutes ses formes : le trafic, le brocantage, les spéculations de hausse et de baisse, les sociétés à prospectus mensongers, toutes machines inventées pour faire passer atome par atome les produits du travail chez les êtres improductifs. Le travail est la source de la richesse publique. A ce vase immense qu’alimente le travail, les juifs ont fait une fissure par où tout le liquide s’écoule constamment dans le tonneau de leurs caves. »



N.B. : Il n’y a plus de tonneau dans la cave de JA, la cible des barbouzes de Bruno de La Rocque, par contre d’excellents Bordeaux, oui.