Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/11/2016

Centrales nucléaires, François Fillon reprend la proposition Ségolène


Dans le programme Fillon, volet écologie, proposition que voici :

le-querelleur-sc3a9golc3a8ne-royal-nuclc3a9aire-c3a9cologie-esclandre-600.jpg



sarkozy-cest-fait-dessin-chaunu.jpg

Quelques dessins Sarkozy-Fillon signés Chaunu


le-chat-fillon-et-la-souris-sarkozy-dessin-chaunu.jpg



fillon-forme-par-sarkozy-dessin-chaunu.jpg



Et une pensée pour Jacques Chirac

hollande-visite-chirac.jpg




22/11/2016

L’establishment juif conseiller de l'anti-establishment Donald Trump

— N.B. : billet censuré sur le site des blogs de L'Obs. —



"Qui sont les conseillers Juifs de Donald Trump ? et quels seront leurs rôles au sein de la future administration"

Boris-Epshteyn.jpg
Parmi eux,

Boris Epshteyn

Epshteyn, 34 ans, est un stratège politique et ardent défenseur de Trump, il est apparu comme le remplaçant du président élu dans de nombreuses émissions de télévision plus d’une centaine de fois, a rapporté le New York Times.

Banquier d’affaires new-yorkais, Epshteyn a travaillé comme adjoint à la communication pour la campagne présidentielle du sénateur John McCain en 2008, concentrant ses efforts sur sa rivale Sarah Palin et dont Trump envisagerait d’attribuer le poste de Secrétaire de l’Intérieur. Ephsteyn, d’origine russe, a émigré aux États-Unis en 1993. En tant que russophone, il pourrait être un atout pour Trump dans ses relations avec la Russie. Trump a en effet manifesté son intention d’améliorer les liens avec le président Vladimir Poutine.

Les animateurs de télévision le décrivent comme « très combattant » voir « abrasif », et en 2014, Epshteyn a été inculpé pour délit d’agression après avoir été impliqué dans une bagarre dans un bar mais les charges ont été abandonnées après qu’il a accepté d’être suivi et d’accomplir des travaux d’intérêt général.



14/11/2016

Trump et Le Pen


doguerman.jpg
Un peu d’humour suite à la censure (sur le site de L’Obs) des commentaires sur le doberman de Le Pen qui bouffe les chattes, et notamment celle de sa fille Marine. Pas de quoi se casser le cul dans sa piscine, mais ça fait sourire (mexicain) quand même.


 

Certains en effet comparent les attaques de Trump à celles d’un doberman, comme ici dans cette vidéo :

 




 


cow-boy-dobermann.jpg
Mais Marine ne se résume pas à sa chatte, et pourrait bien devenir la doberwoman de Donald. Alors, l’Europe simple caniche des États-Unis, c’est une histoire sarkoziste ancienne. Faisons en sorte que cette histoire ne se reproduise pas, votez aux primaires de la droite :


"Français, françaises, ne laissez pas la droite seule décider pour vous"

 
 

massage-des-pieds-par-dobermann.jpg
Bonus, le doberman dressé par Georges Tron investi par les Républicains pour les législatives 2017 et qui soutient Niquolas Sarkozy pour les primaires.