Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2015

L’Obs sous la dépendance de ses gros annonceurs ?


Dans la charte de modération Netino spéciale L’Obs (anciennement le Nouvel Observateur), y a-t-il interdiction de porter atteinte à l’image des annonceurs, apporteurs de gros budgets pub ?

Cela semble être l’explication la plus plausible de la censure sur les blogs du site de L’Obs de ce simple billet :



 
 

— Note systématiquement censurée sur le site de L'Obs pour "Propos potentiellement diffamatoires". Dior ou Louis Vuitton ? —

Racisme, après Dior, Louis Vuitton ?




Ces maisons de luxe qui exportent la France dans les pays les plus exotiques seraient-elles gangrénées par un idée de supériorité liée à la race ?

Après l’affaire John Galliano, c’est un patron de magasin Louis Vuitton, à Londres, qui aurait "dérapé". L’entreprise Louis Vuitton dit que le responsable en question ne travaille plus dans l’entreprise.


03/08/2015

Modération, théorie et pratique


La modération en théorie, deux articles dans la Presse :

dans Le Monde :
"Les modérateurs, ces gendarmes qui traquent les dérapages sur le Web"

extrait :
« La majorité des modérateurs travaillent chez eux. Des équipes se relaient jour et nuit. "C'est un travail mal payé, un peu plus de 10 euros de l'heure, reconnaît David Corchia, PDG de Concileo. Pourtant, cela requiert une bonne formation et les modérateurs sont souvent très diplômés." »


dans StreetPress :
"Bon plan : Ces grands médias qui sous-traitent en Afrique"

extrait :
« Pour modérer leurs commentaires, Le Monde et l'Equipe font le choix de Rabat ou Antananarivo. Comme la majorité des médias, ils font appel à des sous-traitants qui emploient en Afrique.

Un salaire à l’embauche de 250 euros pour 48 heures de travail hebdomadaire – soit 1,16 euros de l’heure – depuis son domicile, donc sur son propre matos informatique. »



De 10 euros à 1,16 euros de l’heure, entre les deux articles (le premier date de 2010 et le second de 2014), il y a eu l’externalisation, mais surtout la délocalisation.

« Aude Baron, en charge des échanges avec Netino pour Le Nouvel Observateur et son complément participatif Le Plus ne dit pas autre chose : « Internaliser, ça coûte hyper cher. Après, on fait attention à suivre leur travail de près et jusqu’à présent, on en est très content. » »


 
 

La pratique, exemple d’interdit sur les blogs de L’Obs :

" Présidentielles, un combat de revenants ?"

et plus généralement, "l’abêtitude" de la modération par Netino.

Netino, ou la bêtise au pouvoir


Titre de la note sur le site de L’Obs : "L’Oniten est jeune, et pas cochonne"(*)

Info pour les africains qui ne regardent pas Arte, "La Minute Vieille" est une série de blagues salaces qui passe sur Arte, une chaîne sans doute trop intellectuelle pour les Netino-boys.

Pour les Netino-boys donc, ce commentaire est insultant (censure 01/08/2015 13h32) :
« Que la minute vieille est cochonne, du temps du silex, ça ne sa passait pas comme ça... »


Puis aussi censuré sur les blogs de L’Obs anciennement le Nouvel Observateur et toujours pour "Propos insultants" (02/08/2015 10h16), le commentaire suivant en réponse à cette précédente et surprenante censure :
« vieille et cochonne, ce n’est pas une insulte, mais une incompatibilité. »


Mais Jeremi Mani ne supporte pas qu’on ait un quelconque doute sur le haut niveau de qualification de ses troupes (image de marque du fonds de commerce). Quant à L’Obs, tout ce qui pousse son site de blogs vers la tombe est le bienvenu : sa suppression après désaffection est en effet l’objectif.

 
 

Et ci-dessous le dernier billet systématiquement censuré par les Netino-boys, d’abord pour "SPAM et messages répétés" (motif de censure qu’on pourrait dire humoristique, mais alors à l’insu du plein grè de son auteur), puis pour "Propos potentiellement diffamatoires" ou "Propos insultants" sans qu’on sache si le changement de motif de censure est dû au changement du Netino-boy ou au changement d’humeur du même Netino-boy. M’enfin! qu’il soient un ou plusieurs, c’est l’abêtitude qui les nourrit, travail à la pièce oblige, car il y a prime d’abattage.



 
 

02/08/2015

Présidentielles, un combat de revenants ?




Mais qui donc sera candidat aux présidentielles de 2017 ? On se la rejoue comme en 2012 ? Dessin d’Alex :

dsk-2012-copie.jpg



et un autre dessin (de Fanch) sur les dessous du problème Grèce, interdit ici mais exposé dans la gazette des potins : "DSK nous montre sa Grèce".

 
 

(*) l’Oniten est un des sobriquets de Netino, la modération sous-traitée et délocalisée de L’Obs.