Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/08/2015

Netino à L'Obs, n’est-ce pas de l’acharnement ?


Les Netiniots-boys vous connaissez ? ils disent que ce passage d’un article systématiquement refoulé sur le site des blogs de L'Obs anciennement le Nouvel Observateur, contient des "Propos potentiellement diffamatoires".

« Devinette, à partir de ces deux prémisses :

première prémisse : Céline avait du talent,

seconde prémisse : la gauche a une longue tradition d’antisémitisme(*),

Céline était-il de gauche ? »



netino-motif-diffamation-celine.jpg



 

Comme la seule personne désignée est Céline, dire que « Céline avait du talent » serait donc potentiellement diffamatoire.

A moins que ce ne soit le titre : « Le Parti Social, une longue tradition européenne-part1 », ou les tags : « psf,antisémitisme » ?

Y-a quand même un côté un peu forcené du clic censeur (à défaut de kalach) chez les Netiniots-boys (ou les idiots garçons de Netino).


12/08/2015

L’Obs sous la dépendance de ses gros annonceurs ?


Dans la charte de modération Netino spéciale L’Obs (anciennement le Nouvel Observateur), y a-t-il interdiction de porter atteinte à l’image des annonceurs, apporteurs de gros budgets pub ?

Cela semble être l’explication la plus plausible de la censure sur les blogs du site de L’Obs de ce simple billet :



 
 

— Note systématiquement censurée sur le site de L'Obs pour "Propos potentiellement diffamatoires". Dior ou Louis Vuitton ? —

Racisme, après Dior, Louis Vuitton ?




Ces maisons de luxe qui exportent la France dans les pays les plus exotiques seraient-elles gangrénées par un idée de supériorité liée à la race ?

Après l’affaire John Galliano, c’est un patron de magasin Louis Vuitton, à Londres, qui aurait "dérapé". L’entreprise Louis Vuitton dit que le responsable en question ne travaille plus dans l’entreprise.


03/08/2015

Modération, théorie et pratique


La modération en théorie, deux articles dans la Presse :

dans Le Monde :
"Les modérateurs, ces gendarmes qui traquent les dérapages sur le Web"

extrait :
« La majorité des modérateurs travaillent chez eux. Des équipes se relaient jour et nuit. "C'est un travail mal payé, un peu plus de 10 euros de l'heure, reconnaît David Corchia, PDG de Concileo. Pourtant, cela requiert une bonne formation et les modérateurs sont souvent très diplômés." »


dans StreetPress :
"Bon plan : Ces grands médias qui sous-traitent en Afrique"

extrait :
« Pour modérer leurs commentaires, Le Monde et l'Equipe font le choix de Rabat ou Antananarivo. Comme la majorité des médias, ils font appel à des sous-traitants qui emploient en Afrique.

Un salaire à l’embauche de 250 euros pour 48 heures de travail hebdomadaire – soit 1,16 euros de l’heure – depuis son domicile, donc sur son propre matos informatique. »



De 10 euros à 1,16 euros de l’heure, entre les deux articles (le premier date de 2010 et le second de 2014), il y a eu l’externalisation, mais surtout la délocalisation.

« Aude Baron, en charge des échanges avec Netino pour Le Nouvel Observateur et son complément participatif Le Plus ne dit pas autre chose : « Internaliser, ça coûte hyper cher. Après, on fait attention à suivre leur travail de près et jusqu’à présent, on en est très content. » »


 
 

La pratique, exemple d’interdit sur les blogs de L’Obs :

" Présidentielles, un combat de revenants ?"

et plus généralement, "l’abêtitude" de la modération par Netino.