Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/10/2015

Gros soucis à L’Obs


Vous allez sur Google News, et vous comptez le nombre d’articles de référence de L’Obs.

"Google Actualités"

il y a Le Figaro, Le Point, L’Express, Europe1, Le Monde, le Parisien, Libération, Les Echos,

mais L’Obs non,

Étonnant non ?

Est-ce Netino qui fait fuir les lecteurs ?


Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : l’obs |  Facebook | |

06/09/2015

La vérité sur Abdallah Kurdi censurée sur L’Obs


Un article de Clairvaux, blogueur connu par les habitués des blogs de L’Obs comme un provocateur polémiste anarchiste de droite, sur Abdallah Kurdi (ou Abdallah Shenu), le père des enfants Ghalib et Aylan Kurdi connus dans le monde presque entier pour être morts dans le naufrage de leur bateau de migrants parti des côtes turques en direction de la Grèce, a été censuré sur le site de L’Obs.

Voilà ce qu’il révélait : Abdallah Kurdi n’est pas un réfugié politique mais un réfugié économique. Il vivait presque tranquillement en Turquie depuis 3 ans avec femme et enfants. Il voulait se faire soigner les dents et pour cela bénéficier de la gratuité des soins accordée en Europe. D’où son essai de passage depuis la Turquie vers l'Europe dans lequel il a entraîné ses deux enfants.

On peut donc dire que les deux enfants sont morts des suites non pas de la rage de DAESH, mais de la rage de dents de leur père.


27/08/2015

Y-a des gens pour croire qu’une modération pourrait être intelligente

— billet systématiquement censuré sur le site de L’Obs anciennement le Nouvel Observateur. Netino en charge de la modération sous-traitée et délocalisée de L’Obs n'aime pas qu'on critique sa prestation, qui fait pourtant l'unanimité sur son abêtitude


Mais y-a un problème : ils n’ont pas d’exemple à donner comme quoi ça existe ou ça pourrait exister.

Le drôle c’est la crise du porc. Déjà si vous mettez le mot cochon dans un texte soumis à la censure, il y a une forte probabilité que votre texte ne passe pas le checkpoint. J’en ai fait l’expérience chaque fois que j’ai parlé d’un livre pourtant connu et reconnu de Marcela Iacub.

Et pourtant le cochon DSK n’avait rien de religieux. Car le cochon n’est pas seulement une crise paysanne, c’est aussi une crise sociétale. Si la consommation du cochon français baisse, c’est aussi dû à l’observation de plus en plus rigoureuse (jusque dans les écoles laïques) de prescriptions inscrites dans les textes sacrés d’une religion qui se développe rapidement tant en France que dans le monde. Comme client étranger, il ne restera bientôt plus que la Chine.

Mais lorsque vous observez cela, le robot "Moderatus" affiche un chiffon rouge sur l’écran de l’homme (délocalisé à 1,16 euros de l’heure) qui n’a plus qu’à cliquer sur la touche F7-"Propos potentiellement racistes" ou F8-"Propos injurieux contre une religion".

Sous un article de L’Obs qui explique que « le cochon français est à la peine », que le paysan peine à vendre son cochon à « des industriels qui se disent également à la peine », j’ai déposé ce commentaire :
« et le musulman qui peine, aussi, à manger du cochon »

qui n’a toujours pas été publié alors que le suivant l’a été.

Et cette note sur Ségolène Royale, "Blablabla ségoliste", systématiquement refoulée sur le site de L’Obs au motif "Propos agressif", puis "SPAM et messages répétés". N’est-pas une preuve d’abrutissement ?