Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/02/2017

François Fillon fils spirituel de François de La Rocque ?


« Il se peut que l'argent de Macron ait moins d'odeur que celui de Fillon. »

Je relève cet extrait de commentaire d’un blogueur qui voit son espoir dans la victoire de François Fillon s’estomper, un commentaire sous un article sur « les barbouzeries politiques de toutes sortes » selon l’expression utilisée par François Fillon lui-même, sur le monde de la finance et le monde de La Rocque.

was-will-la-rocque.jpg
Alors… François Fillon fils spirituel de François de La Rocque et sa droite fille politique du P.S.F. ?

C’est la thèse avancée par Gaël Brustier dans cet article :

"Le fillonisme, dernière station avant «la droite d'après»"

extrait :
« La Rocque s’est arrêté à Sablé-sur-Sarthe

François Fillon est le champion d’une France authentiquement conservatrice qui n’a plus grand-chose à voir avec le gaullisme. Il est le champion de cette France qui se dresse contre la France post-1945, honnie pour la Sécurité Sociale autant que pour l’abandon de l’Algérie. François Fillon est encore un gaulliste « revendiqué » mais la France filloniste n’a que faire de la Croix de Lorraine… Cette France filloniste n’est pas si violemment libérale parce qu’elle adore Milton Friedman mais bien parce qu’elle est protégée, aisée et qu’elle n’a jamais supporté la domination culturelle de la gauche.

Cette France n’est pas d’extrême droite. Elle est conservatrice. C’est, si l’on voulait déceler une généalogie historique, celle du Colonel François de La Rocque (qu’un récent ouvrage aide à bien cerner - Un parti de masse à droite, Serge BERSTEIN , Jean-Paul THOMAS. CNRS Editions. 2016) qui se retrouverait imprégnée d’un libéralisme très années 80, dépouillée de son christianisme social tout en embrassant un vigoureux catholicisme identitaire. »




Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 21 h - 09 h (Europe/Paris).