Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/12/2016

2017 Fillon veut renverser la table… des retraites


Tir groupé (et coordonné ?) de François Fillon et de l’Institut Montaigne pour une réforme "durable" de notre système de retraite, sur Twitter :

fillon-retraites-institut-montaigne-sur-twitter.jpg



fillon-retraites-sur-twitter.jpg




 

Pour en savoir plus…


Bruno de La Rocque est-il sauvage, car les femmes battues il connaît bien


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg

Depuis quelques jours le blog de Bruno de La Rocque est à nouveau au top des blogs les plus lus de l’Obs anciennement le Nouvel Observateur.



Pour tout sujet, jusqu’au suicide des adolescents(*), Bruno de La Rocque a toujours une anecdote sur ses amis à raconter.

Pour les femmes battues c’était à propos d’un couple de "potes" comme il disait dans lequel l’homme tapait sur sa femme depuis des années et que ni lui ni sa femme ne s’était rendus compte de rien.

Bruno de La Rocque donc nous explique le cas Sauvage, et ferme les commentaires à son contrariant. Voici le commentaire de ce dernier :

« « l'enjeu de cette grâce » : mais où donc avez-vous vu que cette grâce avait un quelconque enjeu ? des libérations avant le terme de la peine prononcée par le tribunal, il y en a combien prononcées par les juges chaque jour ? des dizaines. Du pur médiatique tout ça. Il n’y a que les pigeons qui s’y laissent prendre. Les dindons par contre ont une hauteur de vue bien supérieure même s’ils volent moins haut qu’un pigeon.
Et si vous voulez parler des peines trop légères, parlez plutôt de Cécile Bourgeon : va-t-on la libérer ? peut-être bien que oui, peut-être bien que non. »



avatardindon.gif
N.B. : le dindon est un des avatars du contrariant, la cible de nombreuses moqueries de Bruno de La Rocque et de sa clique.


 
 

(*) par exemple :
« la fille d'un couple de nos amis, s'est un jours planté un couteau de cuisine dans le ventre, et que ce sont ses enfants qui l'ont découverte dans son sang... Depuis, c'est une galère pour grands-parents et petits enfants. »

Écrit par : BL 18h39 - vendredi 30 décembre 2016




30/12/2016

Publicité : confiez vos colis à Chronopost, transport sans souci


« Zéro tracas, zéro blabla » dirait un assureur, sauf que…

chronopost.jpg



Si Chronopost se fait piquer le colis, il vous dira merde, c’est pas ma faute, allez vous faire voir. Ou plus poliment : « Dans le cas d’un braquage avec violence sur le chauffeur, nous sommes dans une situation de cas de force majeure dans lequel une indemnisation des clients n’est pas prévue. »

Mais que fait la justice ?

"Le livreur braqué de 100 à 150 colis, les clients de Chronopost pas remboursés"

 

Pour les commentaires, c’est ici.