Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/10/2016

Les pronostics d’un vénéré


1765709695.jpg
Souvenir : Bruno de La Rocque alias "soit-disant vénéré" avait raison quand il disait, lors des primaires de gauche de 2011, que le score de Ségolène Royal n’aurait rien à voir avec celui que lui donnaient les sondages, c’était son ressenti au contact des gens. Cela fut confirmé, avec malgré tout un petit problème : le sens de l’erreur des sondages ne fut pas du tout le sens qu’il avait pronostiqué. Ségolène en a même pleuré.



Aujourd’hui il explique à nouveau :
« La "tentation Juppé" (…)
En tout cas, autour de moi, et à quelques kilomètres tout de même, je ne le ressens pas. (…) »



Rappelons que dans son patelin, Le Barp, c’est le Front National qui est le parti majoritaire (majorité relative) avec plus de 30% des électeurs. Peut-être, et même sans doute vu son activisme, que son action personnelle y est pour quelque chose.

P.S. : Bruno de La Rocque est interpellé sur son blog par une mystique de la gauche profonde qui a un compte à régler avec Alain Juppé qu’elle ne trouve pas si droit dans ses bottes qu’il ne le dit.

BdLR a promis une réponse dans la journée. Va-t-il apporter son soutien à l’action d’Alain Juppé à Bordeaux et dans sa région ? (rappelons que l’autre Alain n’a pas été très gentil pour Ségolène, et comme officiellement Bruno de La Rocque est un soutien de Ségolène Royal, le choix entre les deux Alain va être difficile, plus difficile que lorsqu’il avait soutenu Alain Rousset dans l’affaire Zoé Shepard et pour laquelle il avait fait expulser son contrariant de la nobserverie.

 

Sur ce, bon vote

"Français, françaises, ne laissez pas la droite seule décider pour vous"


Les commentaires sont fermés.