Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2016

Pour répondre aux accusations de richesse fainéante des barbouzes de Bruno de La Rocque


drumont-la-france-juive.jpg

Articles du Petit Journal des Compagnons de La Rocque, dans la rubrique "le coin des barbouzes" :

"Une petite page de publicité"

"La gauche caviar attitude"

Une citation de Édouard Drumont, sans doute une des sources d’inspiration des Trolls-à-tic (les barbouzes de Bruno de La Rocque).



« Aucun Chrétien ne peut confondre le capitalisme et la Propriété. Le capitalisme ressemble à la Propriété comme le sophisme ressemble au raisonnement. (…)
La Propriété est le droit à la possession d’une chose. La Possession séparée de ce droit a un air de famille avec la Propriété ; parfois on serait tenté de les confondre ; mais la première n’est en réalité qu’un fait matériel qui ne nous oblige nullement au respect. (…)
Je possède parce que je suis légitimement propriétaire. Voilà la formule de la justice. - Je suis propriétaire parce que je possède même illégitimement. Voilà la formule de la friponnerie. Toute la question se résout donc, vis-à-vis du capital possédé par les juifs, dans l’origine légitime ou non de cette possession. Le fait qu’ils possèdent ne prouve rien. Ils peuvent être possesseurs de biens énormes sans être propriétaires en aucune sorte. L’habileté du voleur en effet peut lui donner la Possession : le travail seul confère la Propriété.(…)
L’origine de la fortune juive est l’Usure, sous toutes ses formes : le trafic, le brocantage, les spéculations de hausse et de baisse, les sociétés à prospectus mensongers, toutes machines inventées pour faire passer atome par atome les produits du travail chez les êtres improductifs. Le travail est la source de la richesse publique. A ce vase immense qu’alimente le travail, les juifs ont fait une fissure par où tout le liquide s’écoule constamment dans le tonneau de leurs caves. »



N.B. : Il n’y a plus de tonneau dans la cave de JA, la cible des barbouzes de Bruno de La Rocque, par contre d’excellents Bordeaux, oui.


Commentaires

Ces articles plus ou moins antisémites de barbouzes et autres corbeaux sont mensongers et manipulateurs. Mais Bruno de La Rocque vous affirmera qu’il n’y est pour rien ! Quel putain de menteur lui-même !

Écrit par : Joanny Albrecht | 01/06/2016

Illustration de ce qui vient d'être dit, voilà son dernier article sur son blog :

« Il faut que ça cesse.

Ce serait mieux pour toute cette blogosphère qui doit en avoir marre...

J'avais d'abord titré "Effet miroir ? Arroseur arrosé ?" mais c'était une fois de plus entrer dans ce sale jeu.

Alors : pour que ça cesse.

Quand une "victime" de calomnies oublie ses œuvres… Et, si elle est réellement victime, serait-ce une reprise de l’arroseur arrosé ? Jamais, de mon propre chef, je n'ai pondu une note "d'attaque" (sauf une fois et je m'en suis excusé publiquement) : les seuls documents à m'opposer sont des réactions de dénégation et de défense, et des preuves de dénigrements inadmissibles. Mais, pour que ça cesse : quelques extraits de ce qui mine ma vie, me ronge...

Mercredi 1er juin 2016 »

un article de Bruno de La Rocque, mensonge sur mensonge.

Écrit par : j.michel | 01/06/2016

Il se serait excusé ?

Écrit par : Joanny Albrecht | 01/06/2016

Bof, pour une insulte accessoire, anecdotique et totalement marginale, excuse totalement insincère, d’ailleurs cette même insulte il l’a reprise ensuite pour la renouveler maintes fois, n’en changeant que l’expression l’azimuté devenant le barge. Puis il a commencé à insulter votre père, puis votre oncle, après cette dite excuse.

Écrit par : j.michel | 01/06/2016

Les commentaires sont fermés.