Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2016

Les mouches(*) de M. de La Rocque en pleine action


« J’ai été expulsé d’une place où doit régner la démocratie et le pluralisme, donc cette démocratie c’est du bobard, ce pluralisme c’est un mensonge. (…) On a voulu purifier la place de ma présence. Voilà et donc j’ai subi cette purification et je me suis fait cracher dessus. »


Corbeaudrole-lunettes-noires.jpg
Paroles d’Alain Finkielkraut que peut reprendre mot à mot un contrariant qui s’est fait expulser de la place conversationnelle de L’Obs anciennement Le Nouvel Observateur, sous les pressions et manigances des Compagnons de La Rocque et après la dernière délation de leur corbeau.


 

Sélection de deux commentaires refoulés ce matin par les gardes du Rocquaillistan.

Sous un article accusant le gouvernement de François Hollande et Manuel Valls d’installer la chienlit en France (19/04/2016 09h27) :
« Simple indication de mon passage, quelques corbeaux ayant atteint leur objectif, je vous commente de loin car de près cela est devenu très dur avec les mesures anti-contrariant que les Compagnons de La Rocque sont arrivés à imposer à cette plateforme de blogs.

Sur la chienlit, j’ai fait un article d’histoire que les agents de M. de La Rocque ont jugé raciste et censuré pour ce motif. Il est consultable à cette adresse :

http://wp.me/p4vSfX-9o »



 




 


Et sur la nouvelle expérience philosophique conduite par Alain Finkielkraut sur la Place Tahrir de Paris, ex place de la République, ce commentaire en réponse à celui d’un aigri de la gauche dont le sujet de prédilection est le retour du totalitarisme stalinien (19/04/2016 09h47) :

« Des totalitaires, il y en a dans tous les camps, comme aussi ceux qui font taire les contrariants. Il est sûr qu’avec notre regard de vieux, la mésaventure d’Alain Finkielkraut est une atteinte intolérable à la liberté d’aller et venir de tout citoyen honnête, de plus en plus remise en cause par les mesures anti-terroristes. Mais si, retour en arrière d’un nostalgique — c’était con, mais ce qu’on s’est bien marré comme dit aujourd’hui Daniel Cohn-Bendit — vous chaussez les lunettes d’un jeune de 68 dont l’avenir était pourtant tout rose, une vague de compréhension vous immerge, malgré les dérapages, de cette jeunesse qui n’a pour avenir dans les décombres de l’économie que la charge des crédits que leur lèguent leurs anciens ainsi que le paiement de leurs retraites et de leurs dépendances alors qu’eux-mêmes, après avoir bien payé, n’auront sans doute droit à rien. »


 
 

(*) mouche : surnom donné aux agents de M. de Mouchy, Grand Inquisiteur de la foi en France.
définition II D. 2 du CNRTL
À lire :
"De la mouche de Mouchy à la mouche de La Rocque"
"L’avanieur avanié ?"
et aussi sur Nolats et la censure bien-aimée :
"Le beauf athéophobe protégé ? Vite fait : mise en ligne ici de mon commentaire censuré par les incultes"
"Enquête sur un collabo délateur"

Pour en savoir plus…

Les commentaires sont fermés.