Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/06/2015

Agitation de combat à la piscine participative


Bruno de La Rocque refuse de condamner la fabrication d’un faux anti-Charlie(*).

À question précise, réponse enfumée, c’est la méthode classique d’enfumage de Bruno de La Rocque soutenant ses protégés sur les blogs du Nouvel Observateur.

La question :
«  que pensez-vous d’un blogueur capable de fabriquer un faux dessin pour expliquer que Charb et ses collègues ont eu tort de publier notamment ledit dessin, complètement inventé par ledit blogueur ? »


La réponse de BdLR :
« 1) Il y a de tout sur ce site, y compris des f..... comme vous dites, en connaisseur...
2) À question... autre question : que pensez-vous de blogueurs dont l'essentiel de l'activité est d'emm..... les autres bloguers et commentateurs ? Faut-il entrer dans leur jeu et faire de la blogo un champ de bataille sans foi ni loi ? Désolé : ce n'est pas mon truc. Sur la question posée, je me suis déjà exprimé, et même récemment via une note. Pourquoi cibler tel(le) ou tel(le) ?
3) La facharderie, ce sont les f..... dont vous parlez et tout individu au comportement totalitaire, donc fascisant. Votre cas. L'oxymoron blogologique : un f....ant VS des f....stes. »



Sous cet article, sur son blog :
"Grand sud-ouest : vers les élections régionales"

 
 

Et une autre réponse au blablateur anonyme et ragoteur dont la diffamation a disparu du blog de BdLR :

« La finalité est de dévoiler la vraie personnalité, la vraie motivation et les vrais objectifs de certains hommes politiques dont certains interviennent sur les blogs (immigration, OGM, retraites, liberté d’expression…). »

Écrit par : j.michel | 21/06/2015



charlie-hebdo_doigts-d_honneur-d_outre-tombe.jpg


 
 
 

Puis bizarrement sur le site du Nouvel Observateur qui pourtant recèle de nombreuses autres perles anti-Charlie, Bruno de La Rocque se fait dégommer ses commentaires.

Explication par BdLR, sur son blog :
« Inoui ! Je découvre qu'à mon tour le ou les personnes influentes et malfaisantes ont fait rejeter tous mes commentaires. Sur mes deux blogs (qu'ils soient signés BL ou orcerolles). Il est évident que mes commentaires chez d'autres, par exemple chez Clairvaux, ont également été squeezés. Pour le plus grand bonheur de certains et certaines... peut-être. »


Explication du faussaire :
« comme en février et en mars, mes commentaires des 3 jours précédents ont été simultanément effacés hier en fin d'après-midi sur l'ensemble des blogs où je suis intervenu. BL a également été victime du même problème, comme il l'indique sur son blog. Cela c'est à chaque fois produit lors de réponses à une polémique initiée par un intervenant malintentionné. »

précision : ce que ce blogueur appelle "une polémique" n’est autre que la révélation de la fabrication par lui-même du faux dessin et l’"intervenant malintentionné" est la personne qui dévoila la fabrication de ce faux.

 
 

(*) Résumé de l’affaire : le beauf éduqué jésuite et athéophobe a affirmé que Charlie Hebdo avait publié un dessin du Prophète se faisant sodomiser par un chien, et que pour cela Charb et ses collègues méritaient bien une sanction, sauf que ce dessin n’a jamais existé, une pure invention. Bruno de La Rocque a toujours refusé de condamner cette… "tromperie" pour éviter d’être grossier envers un simple pécheur qui adore cracher sur les athées, y compris leurs tombes.


Commentaires

Il y a eu d'autres morts le 7 janvier. Dont le fidèle correcteur, Mustapha Ourrad. Ils ne méritent pas hommage, doigt d'honneur ou pas ?

Dont également Bernard Marris qui ne dessinait pas mais écrivait. Assassiné avec les autres. Doigt d'honneur et un magnifique bouquin posthume (cf mon blog BL).

Dont ceux dont les noms sont déjà effacés de la mémoire collective, mais probablement pas de celles de leurs familles et du Ministère de l'Intérieur.

Écrit par : Bruno de La Rocque | 04/07/2015

Est-ce la raison pour laquelle vous refusez de condamner la fabrication d’un faux anti-Charlie ? Je ne comprends pas votre commentaire, encore un essai d’enfumage ?

Écrit par : j.michel | 04/07/2015

Les commentaires sont fermés.