Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2015

Qu’en dit l’empileur de chaussures ?

— Reprise d’articles disparus du site de L'Obs sans laisser d’adresse de déportation. —

 
 

22/03/2015

Des fauteuils roulants pour les handicapés de Syrie ?



« Depuis octobre 2013, Handicap International intervient en Syrie pour diffuser des messages de prévention via des partenaires formés par l’association. »


C’est bien, mais ne nage-t-on pas dans les utopies et les chimères ? Handicap International demande qu’on les aide pour fournir des fauteuils roulants aux blessés par la guerre de Syrie (dans les villes détruites, peut-on se déplacer en fauteuil roulant ?). C’est bien sûr une solution, mais une solution bien partielle.

Handicap International réclame la possibilité pour tous les Syriens d’avoir accès aux soins. Le rêve continue.

J’avais entendu un jour l’observation d’un médecin d’une organisation d’aide internationale : on les répare pour qu’ils puissent repartir se faire tuer au combat.

C’est triste, mais que faire ?

Et il n’y a pas que la Syrie, n’oublions pas d’autres pays, comme le Congo par exemple :

Congo-Handicap-International.pdf

 
 
 
 

Extrait du Rapport financier 2013 du réseau fédéral d’Handicap International :

Ressources issues de la générosité du public : 52 M€

Total des emplois financés par les ressources issues de la générosité du public : 51 M€

dont :

Missions sociales : 30 M€
Frais de recherche de fonds : 16 M€
Frais de fonctionnement : 4 M€

Ce ne sont pas des sommes considérables (combien coûte, en comparaison, un seul avion de guerre qui largue les bombes à sous-munitions et mines anti-personnelles ?), mais c’est signe de solidarité.


 
 

04/05/2015

Qu’en dit l’empileur de chaussures ?



« Semaine noire » explique-t-il pourtant, mais j’ai été voir sur les blogs du vénéré vénérant les pyramides de chaussures, et représentant de Handicap International sur le site des blogs du Nouvel Obs, mais n’ai rien trouvé sur la dernière info de Human Rights Watch : l’utilisation au Yémen de munitions à fragmentation.

"Yémen, une guerre dont on parle peu"

Par contre ses mercenaires sont bien fournis en bombes à sous-munitions, ce matin ce blog a en effet reçu une bombe de 5 charges explosives, toutes interceptées par le réseau d’anti-fal, toutes indentiques à :
« Hi guy,
You don't apreciate being alive, so you spew out your hatred for life...
You're a fucking son of a bitch!!! »


avec une marque contrefaite pour que la fabrication rocquailleuse ne soit pas reconnue : @airforceone.com.

 
 
 


N.B. La modération du site du Nouvel Observateur trouve un de ces deux articles agressif et a donc censuré le tout, sans préciser lequel des deux articles avait motivé cette sanction. Mais d’où peut bien venir la délation ?

 
 
 

Les commentaires sont fermés.