Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2013

Haro sur les sénateurs, quand la gauche-piscine se rapproche du FN

Le cumul des mandats, ce serait crispation sur des situations acquises (là on pense à la retraite des fonctionnaires) et défense du statu quo (ça c’est pour les régimes spéciaux de retraite). La réforme (un grand mot pour quelques mesquineries) sur le cumul des mandats, ce serait LA modernisation de la vie politique (une VIème République ?).

Car l’interdiction du cumul des mandats, c’est aussi et surtout une atteinte à la liberté de choix des électeurs. Si les électeurs votent pour un maire qui est aussi sénateur, c’est qu’il le vaut bien.

Mais le plus drôle, c’est cette affirmation de Jean-Pierre Sueur qu’expose le Douxamer Caquedrole : « L’Assemblée nationale aura le dernier mot, conformément à notre Constitution ». Sauf que…

« Les lois organiques relatives au Sénat doivent être votées dans les mêmes termes par les deux assemblées. »
4ème alinéa de l’article 46 de la Constitution


Un sénateur donc qui n’a pas lu la Constitution dont il parle.

Si l’Assemblée Nationale passe outre à l’opposition du Sénat, attention à la censure du Conseil Constitutionnel.

 

Sur le même sujet :
"Premier Ministre et chef de la majorité parlementaire"
"Pierre Mauroy partisan et défenseur du cumul des mandats"
"Députés : oui au cumul des mandats"


Commentaires

M'sieur-m'sieur...
C'est la même loi, juste avec deux amendements concernant les sénateurs... Excusez-moi m'sieur de préciser ce point.

Le douxamer caquedrole (pour vous servir, m'sieur).

Écrit par : Caquedrole | 23/09/2013

Ben oui et alors ? Le Conseil Constitutionnel décidera s'il déclare anticonstitutionnel la loi entière ou seulement l'article ou les articles concernant le Sénat.

Mais pourquoi donc ne commentez-vous pas sur le site du Nouvel Obs ?

Écrit par : j.michel | 24/09/2013

Et vous, m'sieur harceleur-michel, pourquoi êtes-vous ici ? À question, question et demie !... Vous allez vous faire ridiculiser ici comme cela se passe sur le site dont vous parler. C'est votre choix, c'est votre problème.

Écrit par : Caquedrole | 24/09/2013

Critiquer le douxamer caquedrole serait du harcèlement ? Critiquer le douxamer caquedrole serait se ridiculiser ? Quelle prétention !

Écrit par : j.michel | 24/09/2013

Au fait, votre titre "...se rapproche du FN"; ça veut dire que, depuis des années, de congrès en congrès, les adhérents du PS "se rapprochent du FN" ? Et alors, je ne vous parle pas de ceux du PG et du PC !... Allez leur sortir cette ânerie (âne pour avoir du son chez çon).

Écrit par : Caquedrole | 24/09/2013

Le discours du "tous pourris" est effectivement celui du FN, du pur populisme, un discours dont nous connaissons les conséquences possibles. Et au PS il semble majoritaire chez les ségolistes, d’après ce qu’on peut lire sur les blogs du Nouvel Obs.

Écrit par : j.michel | 24/09/2013

Les motions de fin de congrès du PS (qui n'est pas le seul parti à faire ce choix) depuis dix-quinze ans, de même que l'engagement de campagne du candidat Hollande sur ce thème du non-cumul n'ont rien à voir au "tous pourris", loin de là, et vous le savez fort bien. Quant aux "ségolénistes", ils n'ont sur ce plan rien inventé...

Le renouvellement des responsabilités et des générations n'a rien à voir ni au poujadisme, ni au "tous pourris".

Écrit par : Caquedrole | 24/09/2013

Quand je lis les articles des ségolistes sur les blogs du Nouvel Obs, sur les hommes et femmes politiques, c'est exactement la musique de "tous pourris" que j'entends. Claude Bartolone est même une cible de choix de l'un d'eux.

Quant au cumul, il n'a pas que des inconvénients. Et croire que l'interdiction des cumuls résoudra le problème du renouvellement des générations, c'est aussi du rêve. D'ailleurs Ségolène Royal n'a-t-elle pas atteint l'âge de la retraite ?

Écrit par : j.michel | 24/09/2013

Les commentaires sont fermés.